Drone Karma vs DJI Mavic : Quel drone choisir ?

Le marché du drone est aujourd’hui assez mature, après une explosion au cours des derniers années, des modèles sortent largement du lot. Deux drones en particulier ont retenus mon attention pour 2017 : le drone Mavic de la marque chinoise DJI et le drone Karma de la marque américaine GoPro.

Le marché du drone dédié au ski ou sport d’action

En réalité il existe bien plus d’acteurs dans le monde du drone dédié aux sports d’action. Certains, on fait forte impression avant de perdre en vitesse, d’autres n’ont eux jamais vu le jour.

Hexo+

Hexo+ est un drone français conçu à Grenoble et qui a connu un démarrage impressionnant grâce à la plateforme de financement participative kickstarter. Après avoir rassemblé 1.3 millions de dollars et 3000 clients, Hexo+ a réussi à concevoir, développer, produire et livrer le drone en 9 mois. Une prouesse d’autant plus que la particularité de l’Hexo+ est d’être un drone auto-follow. Il vous suit automatiquement grâce à l’application que vous installez sur votre mobile. Le drone suivant constament la position de votre mobile, il suffit donc de rider avec le mobile dans la poche.

Le drone Hexo+, contrôlable via application mobile.

Airdog

Airdog, tout comme Hexo+ est un drone auto-follow ou autonome, qui a mis plus de temps à arriver sur le marché. Il n’utilise pas une application mobile, mais un bracelet dédié qu’il suffit d’enfiler, pour vous suivre.

Le Airdog accompagné du bracelet de suivi.

Lily

Lily est le drone que tout le monde a vu… Une forme ronde et sympathique. Pourtant il ne verra jamais le jour, les personnes qui l’avaient pré-commandées seront remboursées. Il s’agissait aussi d’un drone auto-follow ou drone autonome en bon français.

Le drone Lily ne verra finalement jamais le jour.

Pour en savoir plus sur les drones autonomes.

GoPro et son modèle Karma

Annoncé de très longue date (l’attente a été de plusieurs longs mois), le drone Karma a finalement été commercialisé à la fin de l’année 2016. GoPro est une entreprise emblématique du monde du sport mais désormais confrontée à une concurrence féroce, ils ont choisi de se diversifier au-delà des caméras embarquées en proposant un drone.

 

La particularité du drone Karma est qu’on peut utiliser la caméra indépendamment du drone. Les premiers tests du drone semblent rassurant pour une compagnie n’ayant jamais produit de drones auparavant. Il est compact, design recherché et stabilité en vol. La télécommande est petite et munie d’un écran pour avoir un retour vidéo immédiat. Ce drone n’est pas un drone suiveur comme l’Hexo+.

Cependant, le Karma a été retiré des ventes et les unités vendues rappelées pour un bug qui coupait les moteurs en plein vol. Il revient sur le marché en février 2017.
Un coup dur pour GoPro, qui mise beaucoup sur ce drone. L’année 2017 nous dira si Karma est finalement à la hauteur des attentes.

Son prix : 870 euros (sans la caméra GoPro), 1200 euros (avec la GoPro Hero 5).

La télécommande du Karma avec écran (en option)

DJI et son modèle Mavic

DJI est un acteur historique du monde du drone. Présent sur la scène depuis de nombreuses années, son modèle phare le Phantom est certainement le modèle de drones grand public le plus vendu. Les professionnels aussi utilisent ce modèle, c’est dire la fiabilité et la qualité du produit.

 

Le Mavic est un modèle qui est sorti. à la fin de l’année 2016. Soit une semaine après l’annonce du Karma de GoPro. Et le Mavic est tout simplement bluffant, et semble sans faille. Il est extrêmement compact, il rentre facilement dans un petit sac à dos, très maniable en vol et étonnamment stable, vu sa dimension.

Autre point fort du Mavic, son autonomie est annoncé entre 25 et 30 minutes. Au moins 5 bonnes minutes de plus que tous ses concurrents. Ce n’est pas rien.

Prix : 999 dollars US. Donc un prix équivalent au Karma, sans caméra.

Le drone Mavic Pro une fois plié !

Télécommande Mavic avec un téléphone comme écran, non inclu, évidemment.

Comparatif en chiffres des deux modèles

Chacun des drones présentés a des avantages et des inconvénients.

Caractéristiques GoPro Karma DJI Mavic Pro
Batterie 20 min 27 min
Distance Max 1 km 7 km
Fonction suivi Non Oui
Évitement obstacles Non Oui
Longueur 365 mm 198 mm
Largeur 224 mm 183 mm
Hauteur 90 mm 81 mm
Caméra Non Oui
Prix de base 869 euros 999 dollars US

 

  • Autonomie : Le DJI Mavic gagne avec 5-7 minutes de temps de batterie supplémentaire.
  • Taille : le Mavic est légèrement plus compact que le Karma.
  • Qualité vidéo : Il y a match, mais la qualité GoPro du Karma est un ton en dessus de DJI.
  • Fonctionnalités : elles sont équivalentes entre les deux drones, mais le Mavic a aussi un mode auto-follow, peut-être moyennement performant par rapport aux drones autonomes présentés plus haut, mais ça compte. Le Mavic tire donc son épingle du jeu.

Quel drone pour le ski ?

Pour skier, les deux drones se valent largement. L’avantage principal revient au Mavic qui a une meilleure autonomie (c’est mieux avec le froid dans nos montagnes), et il est plus compact (plus facile à transporter dans le sac à dos).

Pour le reste il s’agit plus de budget, de goût personnel et de l’équipement dont on dispose déjà. Si vous avez déjà une GoPro compatible, il est peut-être judicieux de partir sur le Karma, si vous voulez filmer de très très loin, alors le Mavic Pro est bien meilleur.

Enfin, si vous partez tout seul skier, le Karma ne pourra rien pour vous, par contre, vous pouvez être filmé de façon autonome par le Mavic Pro. Attention, si le mode suivi est primordial pour vous, penchez-vous sur l’Hexo+ ou le Airdog (voir plus haut).

Conclusion

Les deux modèles présentés ci-dessus sont de très grandes qualités, mais le DJI Mavic remporte la confrontation contre le drone GoPro Karma sur de nombreux points.

Commentaires

Ne manquez rien de l'actu freeski sur ridepark
Recevez un email régulièrement pour découvrir les nouveaux contenus !
Un email par mois, pas plus...