Acheter à la poubelle du ski de Montréal

ON A TESTÉ...

Si tu cherches des skis, ce sera probablement l’une des premières adresses qu’on te donnera quand tu arriveras à Montréal : «La poubelle du ski».
A priori, ce nom n’inspire pas confiance! Serait-ce un magasin de skis cassés ? Non. Enfin, pas tout à fait! C’est plutôt un magasin qui devrait rimer avec «bon plan pas cher» pour avoir du matos correct… mais la réalité est différente!

Je m’étais déjà aventuré dans ce shop (ou plutôt entrepôt) l’année passée, dans le secret espoir d’acheter une paire de skis à bon prix. Je m’étais alors trouvé face à un vendeur qui me proposait un pack skis + chaussures + fixations + batons pour 750$ (ou 600 euros), sur du matos de l’année passée. Pas de négociation possible en apparence, les vendeurs étant relativement butés et à la limite de la politesse. J’avais donc courtoisement refusé l’offre, la trouvant peu compétitive pour un magasin se ventant de proposer des tarifs imbattables.

Serais-je trop exigeant ?

Cette saison, à nouveau, direction la poubelle du ski, en faisant abstraction de l’expérience vécue la saison passée. J’y vais avec l’intension de leur donner une seconde chance, car un client qui a une mauvaise expérience retourne rarement deux fois au même magasin.
Arrivé sur place, le vendeur semble d’une efficacité redoutable, ou plutôt serait-il expéditif ?
Je pencherai plutôt pour la seconde option, à la limite de la politesse encore une fois. Sachant exactement ce que je veux (des twin tips et des fixs pour pas chers), il m’oriente rapidement vers des skis de la saison passée pour 550$ avec fixations. Encore une fois, deception. Je lui expose mon budget : 400$, ce qui me semble déjà honnête pour une paire de skis + fixations de la saison passée ou même d’il y a 2 ou 3 ans.

Réponse du vendeur : «Hahaha ! Impossible. Sinon, attends un peu!»
Moi, dubitatif : «Attendre quoi ? des promos ?»
Le vendeur, un brin moqueur : «Non! Attends d’avoir plus d’argent et revient!»

Réponse consternante… Mais étant convaincu que je suis dans un endroit où, malgré le service désastreux je peux quand même obtenir un bon deal, je persiste avec mon budget de 400$ qui fait toujours sourire le vendeur et qui finalement, me dit de patienter… Une issue positive ?

Un autre vendeur vient à la rescousse et me dit : «bouge pas, je vais te trouver quelque chose». 10 minutes plus tard, je me retrouve face à une paire de Line 2010 et une paire de Atomic 2010, avec fixs milieu de gamme, le tout rentrant dans mon budget. On se rapproche, petit à petit, du but. Je tente une dernière petite négo’ qui est apparement celle de trop…

Car le vendeur part en me laissant seul face aux skis. N’ayant ni le temps ni la patience de négocier encore, je pars finalement avec un pack skis + fixations pour 400$. Sentiment mitigé quant au «deal» obtenu.
Le seul avantage que je vois à la poubelle du ski, c’est de pouvoir acheter des skis des saisons passées (que les autres chaines de distribution ne proposent plus) et donc logiquement un peu moins chères. Mais ne vous attendez pas à des prix défiants toute concurrence, il serait parfois plus judicieux de se tourner vers les promos des grandes surfaces spécialisées du sport. Quant au service à la clientèle, vous l’aurez compris, mon expérience a été lamentable.

Conclusion

En résumé, si vous voulez des conseils expéditifs sur un ton peu courtois et acheter des skis des années passées pour faire de menues économies, allez-y!
Si vous cherchez des conseillers qui prennent le temps de vous servir et qui sont agréables, passez votre chemin.

Notes :
Accueil : 1.5/5
Service : 0/5
Prix : 2.5/5

Note globale : 1/5

Avis générale :
– Conseils presque corrects (quoiqu’on m’a vendu une paire de skis 2010 en me disant qu’elle était de 2011)
– Service médiocre et d’une impolitesse…
– Prix tout juste compétitifs dans la gamme freeski
– A recommander pour le skieur du dimanche, qui veut acheter du matériel d’occasion (aucune concurrence à Montréal sur ce créneau là de toute façon).
– A envisager pour du matériel neuf qui a plus d’un an.
– Et dans tous les cas, attendez vous à un accueil et des conseils pas à la hauteur (à moins que vous ayez plus de chance que moi).

Ne manquez rien de l'actu freeski sur ridepark.
Recevez un email régulièrement pour découvrir les nouveaux articles.