Le jocker de Candide

7 janvier 2014
1 minute de lecture

Candide Thovex avait officialisé sa volonté de se qualifier pour les JO de Sotchi en Russie.

Mais entre rêve et réalité, il y a plus qu’un pas.

Après son résultat décevant à l’épreuve de coupe du monde de slopestyle de Copper Mountain (USA), Candide Thovex a choisi de faire l’impasse sur l’épreuve de Breckenridge (USA) pour ne participer qu’à la dernière épreuve pré-olympique, celle de Gstaad (Suisse).

Ce sera donc une épreuve jocker pour Candide qui n’aura pas le droit à l’erreur.

Les raisons de ce pari audacieux ?
Les riders les plus forts seront déjà qualifiés (si tout se passe bien pour eux) et ne participeront qu’en petit nombre à la dernière étape de Gstaad.
Moins de têtes d’affiche donc plus de possibilités pour Candide de briller et décrocher une belle place. Sachant que les places qualificatives se disputeront entre riders de même pays, il entrera directement en concurrence avec les autres riders de la team France.

Le comité olympique français aura le dernier mot pour choisir les athlètes représentant le pays aux JO. Une bonne figuration lors de cette dernière étape est primordiale car le clan français n’a pas de représentants bien classés jusque là. Aucun rider n’est assuré d’aller aux JO (hormis peut-être Jeremie Pancras).

« Candide a bien conscience qu’il n’y aura pas de passe-droit, a déclaré Grégoire Dufosse à Ski Chrono, chef d’équipe du slopestyle. Lui-même l’a reconnu, si un jeune est plus fort que lui, il est prêt à lui laisser la place sans aucun souci… »

Un pari risqué mais qui semble être la meilleure option de Candide pour se qualifier aux Jeux Olympiques.

Etape de Gstaad (Suisse) : 18 janvier 2014.

visage de Alexis
rédigé par
Publié dans Actualités

Explorez de nouvelles histoires...