C’est quoi le carving en ski ?

C’est quoi le carving en ski ?

par Alexis
mis à jour le 19 octobre 2022

On entend beaucoup parler de carving ou virage coupé dans le monde des sports d’hiver. Le carving n’est pas exclusif au ski de piste mais c’est probablement une des disciplines dans lequel les sensations sont les plus fortes, tout comme en snowboard.

Définition de carving

Carving est un anglicisme. Carving du verbe to carve signifie sculpter ou couper.

Le carving en ski est donc une technique de ski qui permet d’exécuter des virages sans aucun dérapage des carres sur la neige. Le skieur va exécuter des virages bien arrondis sans gerbe de neige, puisqu’il n’y a pas de dérapage.

Après le passage d’un virage coupé (ou carving), on voit distinctement les traces des skis dans la neige, comme de longues lignes qui s’étirent d’un virage à l’autre. C’est le signe que le virage n’a pas été dérapé mais bel et bien carvé.

Technique du carving ou virage coupé

Pour exécuter des virages coupés ou du carving, il faut être capable de prendre un appui ferme sur le ski aval (ou extérieur) lors de chaque virage. Il faut charger le ski en imprimant une courbe franche. Le ski doit se courber sous le poids du pied, la spatule et le talon doivent eux rester au contact de la neige sans provoquer de dérapage et en limitant au plus possible les vibrations.

Il n’est pas toujours évident de faire du carving, plusieurs facteurs entrent en compte :

  • la qualité de la neige
  • le type de matériel

Si la neige est trop dure, il est difficile d’accrocher le ski dans la neige sans le faire déraper. Effectivement, si vous vous imaginez skier sur de la glace vive, il y a peu de chance de trouver une bonne accroche sans déraper. À moins d’avoir des carres fraîchement affûtés… Et encore ! Si vous appuyez sur vos skis sur de la neige très dure et froide, malgré des supers carres, cela risque de bien de finir en glissade latérale. Vous allez faire ce qu’on appelle une faute de carre ou un intérieur.

Si la neige est trop souple, comme la neige de printemps, vous risquez de vous enfoncer dans cette soupe. La neige molle va vous freiner au risque de pouvoir enfourcher. Le carving n’est donc pas vraiment recommandé en neige molle, car les sensations ne seront pas grandioses et le niveau technique requis est très élevé. Car il faut constamment être à l’affût du moindre changement de consistance de la neige.

Le type de matériel a son importance, surtout quand les conditions idéales ne sont pas rassemblées.

Certains skis courts et tailler pour le slalom ou typés piste seront d’une grande aide pour pouvoir rester stable sur vos appuis et d’avoir un bon renvoi en sortie de courbes. Ces skis sont en général assez typés, et sont peu polyvalents. Il sera difficile de s’aventurer en dehors des pistes avec des skis de carving, plutôt fins, courts et avec une portance ultra limitée.

Sensation en carving

La sensation recherchée en carving est assez simple à décrire, mais peu prendre plusieurs journées et une bonne technique de ski afin de la ressentir.

Lorsque le ski s’ancre dans la neige et que le ski suit un beau rayon de courbe régulier et sans dérapage, on à l’impression de suivre un rail, comme si rien ne pouvait perturber cette courbe progressive.

En carving, la force placée dans les skis pour qu’ils ne dérapent pas, va rapprocher votre centre de gravité du sol, ainsi votre corps sera plus proche du sol et la main coté ski amont aura tendance à toucher la neige.

Cette sensation de proximité avec la neige a chaque virage est assez grisante, et la sensation de vitesse est décuplée.

Bref, vous l’avez compris le carving sur ski est une question de sensation et de bonnes conditions !

Comment faire du carving ou des virages coupés

Je n’ai pas la prétention de vous apprendre à faire du carving, mais cela peut vous donner des indications de comment se lancer et comprendre la mécanique du virage coupé.

Il faut commencer par trouver une piste suffisamment large et régulière. La pente n’a pas besoin d’être trop prononcée non plus.

Le but de l’exercice est de ressentir l’accroche du ski aval dans la neige. C’est votre point d’ancrage et c’est la base du virage carving.

Vous allez faire de longue et régulière courbes en allant boucler votre virage sur le bord de la piste. Pendant vos courbes, vous allez essayer de mettre tout votre poids sur le ski aval, et alléger le pied amont. Laisser le ski amont au contact de la neige mais n’appuyez pas sur celui-ci.

Placer votre buste en avant, vos bras en position d’attaque plutôt vers l’avant.

Vous pouvez observer chacun de vos virages et voir s’ils laissent une trace nette dans la neige. Si c’est le cas c’est un bon début. Vous allez aussi vous rendre compte que pour tourner, il n’est pas nécessaire de déraper, mais plutôt de prendre un appui confiant et franc dans la neige.

Ces sensations et ces observations se travaillent sur le long terme.

Mais si vous comprenez ces règles de bases, vous allez ressentir progressivement ce qu’est un virage coupé, vous devriez sentir un plus grand contrôle dans votre virage. C’est une introduction à la technique du carving. Le carving utilise cette même technique, mais à très haute vitesse et à une très grande fréquence.

Partagez
0