La chandelle ou saut droit

Niveau : facile

Il s’agit du tout premier saut que l’on peut réaliser en ski : le saut droit. Comme son nom l’indique, il consiste en un saut sans mouvement, sans rotation (la chandelle n’a pas de grab du tout). Il faut tenir une position stable et ne pas faire de mouvements parasites.

Pour le réaliser au mieux, il faut exercer une impulsion verticale et légèrement vers l’avant dans le kicker (ou tremplin). Cela permet d’atterrir correctement.

Malgré son apparence simple, le saut droit peut être difficile à réaliser sur des kicks ou table de grandes tailles. Passés les 15 mètres de long, garder une position immobile et parfaite lors de toute la parabole d’un saut peut s’avérer difficile.

Les riders confirmés ont par exemple plus de facilité à réaliser une rotation simple (360 ou plus) car la dynamique et l’habitude du mouvement permettent de ne pas perdre la posture et donc l’équilibre.

Cependant pour les crash tests, c’est à dire les premiers tests sur un kick que personne n’a encore pris, le saut droit reste la figure la plus sûre pour les premiers essais.

Exemple de saut droit avec un grab
nose-grab-ski-freestyle

Explication du saut droit

Ne manquez rien de l'actu freeski sur ridepark.
Recevez un email régulièrement pour découvrir les nouveaux articles.