Comment se repérer sur les pistes de ski ?

Comment se repérer sur les pistes de ski ?

Alexis - auteur de l'article
Rédigé par Alexis Blondin
dernière mise à jour le 20 août 2023

Il est parfois difficile de se repérer sur une piste de ski. Surtout si celle-ci est longue et tortueuse. Mais ne vous inquiétez il y a plusieurs outils à notre disposition pour se repérer sur les pistes de ski.

Ces informations sont valables pour les pistes de ski en France. Chaque pays a des outils, des signalisations et balisages différents.

Ce n’est pas la peine d’avoir les meilleurs skis de piste, si on n’arrive pas à se retrouver sur les pistes !

  • Les balises
  • Les jalons
  • La carte des pistes
  • La géographie environnante
  • Le dénivelé

Voir Sommaire

Les balises

Les balises sont les panneaux traditionnellement ronds et placés sur les bords de toutes les pistes de ski. Chaque piste à son propre nom, il est donc facile de suivre une piste en s’assurant que les balises disposées au gré de la piste affichent toujours le même nom de piste !

En plus de ça, les balises comportent un numéro. Ce numéro n’est pas anodin, il vous indique combien de balises ils vous restent à franchir jusqu’au pied de la piste.

Si vous voyez le numéro 1, c’est que c’est la fin de la piste ou presque. Par contre, un numéro élevé vous indique qu’il reste encore autant de balises à passer pour atteindre la fin de la piste.

Le numéro est donc un indicateur de la longueur de la piste. C’est aussi un repère pour se retrouver entre skieurs.

Les balises sont de la couleur de la difficulté de la piste.

Pour rappel, les pistes de ski en France sont ordonnées en 4 groupes, du niveau le plus facile au plus difficile :

Au Canada par exemple, le balisage est différent avec des classements en losanges :

Exemples de balises le long des pistes

Les jalons

Les jalons sont de simples piquets plantés dans la neige le long des pistes. Ils sont de la couleur de la piste que vous empruntez. Donc, des jalons bleus le long d’une piste bleu par exemple.

Ils sont très utiles par temps de brouillard. Ils sont en général espacés de 5 à 15 mètres maximum. Effectivement, s’il neige très fort et que le brouillard est très épais il est presque impossible de se repérer. Tous les repères visuels sont invisibles et il arrive régulièrement que de skieurs se perdent, même à quelques mètres des pistes.

En plus des jalons de couleur associée à la piste.

Il y a aussi des jalons noir et jaune 🟨 ⬛️ qui sont là pour signaler un danger.

Par exemple, la présence de pierres apparentes sur la piste, une plaque de glace ou des barres rocheuses à proximité. Les dangers sont bien signalés sur les pistes et à proximité des pistes.

Mais il arrive aussi que des dangers apparaissent au cours de la journée, après le passage des pisteurs qui sont responsables du balisage. Des pierres ou du verglas qui apparaissent au cours d’une journée sont monnaie courante.

Restez donc vigilants, le balisage, les jalons et les panneaux de signalisation sont un outil utile à votre sécurité, mais vous êtes le mieux placer pour pouvoir identifier un danger. Notamment quand la météo est changeante, instable.

La carte des pistes

Pour se repérer rien de tel qu’une carte des pistes.

Je vous vois venir, vous allez me dire qu’il suffit de dégainer son téléphone portable pour se géolocaliser… Eh bien oui et non.

En montagne le GPS ne passe pas toujours très bien, le signal est partiel ou parfois rebondit sur les parois environnantes et vous localise mal. En plus de la couverture GPS changeante, la batterie de votre téléphone ne fera pas long feu par temps froid.

La solution est encore d’avoir une carte des pistes en papier dans une poche. C’est un bon outil à garder sur soi pour se rassurer rapidement.

En plus de ces cartes, les domaines skiables disposent de plans des pistes géants et bas et haut des pistes. C’est un moment idéal pour se repérer avant de se lancer dans la pente.

La géographie environnante

Avoir de l’observation est un atout indéniable en montagne. L’avantage de cet environnement escarpé est que vous êtes entourés de monts et sommets reconnaissables et identifiables rapidement.

Essayer de se familiariser avec les montagnes et les reliefs environnants pourrait vous être d’une grande aide si vous n’avez plus de carte, plus de téléphone et que personne ne se trouve à proximité.

Le dénivelé

Le dénivelé est un critère important et il est généralement indiqué sur les plans et cartes des pistes. Si un dénivelé est très important sur une courte distance, c’est que la piste risque d’être difficile. Et le terrain escarpé.

Alexis - auteur de l'article
Contenu rédigé par
Alexis Blondin
Rédacteur & Éditeur
Je suis originaire des Alpes, instructeur ski CSIA Niveau 1 et passionné de montagne. J'ai participé à la Coupe de France de ski. Mon expertise s'étend de l'enseignement du ski à l'évaluation de matériel. En savoir plus
La dernière révision de ce contenu date du 20 août 2023.
Partagez

Continuer la lecture

  1. Skis de piste Meilleurs skis de piste 2024
  2. Comment savoir si on skie bien ? Évaluer votre technique de ski Comment savoir si on skie bien ? Évaluer votre technique de ski
  3. Passer du snowboard au ski : conseils pour un changement réussi Passer du snowboard au ski : conseils pour un changement réussi
  4. Comment moins se fatiguer en ski ? Comment moins se fatiguer en ski ?
  5. Comment reconnaître un bon skieur ? Comment reconnaître un bon skieur ?
  6. Quel ski choisir pour un bon skieur ? Quel ski choisir pour un bon skieur ?
  7. C’est quoi le carving en ski ? C’est quoi le carving en ski ?
  8. Quand changer de skis ? Quand changer de skis ?
0