Peut-on utiliser des skis freeride sur piste ?

Peut-on utiliser des skis freeride sur piste ?

visage de Alexis Alexis

Les skis freeride sont des skis taillés pour aller en hors-piste et dans la poudre.

À première vue, ils ne paraissent pas adaptés à un programme piste. Mais on peut quand même développer le sujet et voir pourquoi, en faisant quelques concessions, des skis freeride peuvent être des skis corrects même sur piste.

Sommaire
  1. 1. Le programme des skis freeride
    1. Les particularités des skis freeride
  2. 2. Les conditions de skis sur piste
    1. Sur piste
  3. 3. Situations dans lesquels les skis freeride sont possibles sur piste
    1. Les cas où les skis freeride sont possibles sur piste
  4. 4. Pour résumer

Le programme des skis freeride

Les skis freeride sont très clairement orientés neige profonde, terrains pentus et engagés. Ils peuvent même encaisser des bons chocs et ont du répondant car ils doivent être réactifs.

Voilà en quelques mots quel est le programme de skis freeride. C’est avant tout pouvoir s’aventurer sur de la neige non damée, des terrains accidentés, rocailleux et potentiellement dangereux. En plus de cela les skis doivent vous permettre de surfer sur la poudreuse, sans trop s’enfoncer au risque de se retrouver bloqués.

Les skis freeride sont donc plus larges que les skis all-mountain standards. En plus de cela ils sont plus longs et ont souvent des rockers différents des skis de piste classique. C’est pour leur permettre de déjauger rapidement en poudreuse et d’assurer un bon renvoi entre chaque virage sans trop faire chauffer les cuisses.

Les particularités des skis freeride

  • Ils sont plus larges au talon, sous le pied et la spatule
  • Ils sont plus longs pour assurer une meilleure stabilité
  • Ils ont un profil différent des skis classiques avec un ou deux rockers

Les conditions de skis sur piste

Sur piste, la neige est souvent compacte et dure. La zone pour évoluer est limitée, parfois même étroite de quelques mètres.

Dans ces conditions, des skis plutôt courts et réactifs, qui puissent tourner rapidement sont vivement recommandés. Il vaut mieux savoir éviter les skieurs inattentifs ou trop lents.

Cette description semble en contradiction avec des skis freeride. Ce n’est pas faux, mais skier sur piste avec des skis freeride est tout à fait possible.

Sur piste

  • La zone de ski peut-être étroite
  • La neige est compacte voire dure
  • Nombreux skieurs aux alentours
  • Un freinage d’urgence est parfois nécessaire

Situations dans lesquels les skis freeride sont possibles sur piste

Malgré des programmes contradictoires entre poudreuse et neige dure sur piste, les skis freeride peuvent faire l’affaire sur piste à la condition d’être un skieur expérimenté.

Étant moins rapides pour virer de care à care, et leur longueur ne les rendant pas maniables, autant être prêt à les manier avec vigueur et dosage. Leur poids et leur dimension ont tendance à embarquer le skieur sur neige dure, car ils ne sont pas faits pour accrocher fermement, mais plutôt à aller tout droit, en force.

Les cas où les skis freeride sont possibles sur piste

  • besoin d’emprunter la piste en fin de hors-piste
  • neige profonde sur les bords de piste
  • les pistes sont peu ou pas damée
  • il est en train de neiger généreusement

Pour résumer

Les skis freeride sont utilisables sur piste si vous êtes un bon skieur, et qu’il y a suffisamment de neige fraîche et souple, sur piste, en bord de piste ou en hors-piste. Vu que les skis freeride sont plus longs et plus larges, ils deviennent moins manœuvrables, et donc moins confortables en dehors d’une neige douce et profonde. Si vous voulez investir dans une paire de skis de poudreuse, il est indispensable que vous ayez déjà une paire de skis passe-partout pour profiter des pistes et de conditions classiques, qui représentent 80% des journées en station et en montagne.

Partagez