One of those days 3

CANDIIIIIDE

Après les deux premiers opus qui sont montés crescendo dans la réalisation et l’engagement, voici le troisième volet de One of Those Days plus déjanté que jamais. Mais il y a comme une sensation de… surfait. Explication

La saga One of Those Days

Candide Thovex n’en est pas à son premier coup. Il sait désormais exploiter le filon du vidéo buzz sur Youtube. One of Those Days 2 avait réussi à atteindre la barre des 18 millions de vues. À l’heure de la rédaction de cet article, le dernier volet de la saga se rapproche gentiment du premier million de vues en moins de 12 heures.

Après le deuxième volet qui avait buzzé plus qu’espéré en surprenant Candide lui-même, la barre était placée haute pour faire mieux encore. One of Those Days 3 est plus fou que le 1 et le 2 réunis, même peut-être trop à mon goût, on ne sait plus ce qui est vrai et ce qui est faux. Sauter par dessus un hélicoptère avec les pales en action. Sérieusement ? Si c’est truqué ca n’apporte pas grand chose à la vidéo, si c’est vrai c’est prendre un risque inconsidéré. Les observateurs les plus perspicaces auront certainement une réponse…

Trop est l’ennemi du bien

Mais dans l’ensemble, la sensation est que ce troisième opus est plus décousu que le précédent. Il ressemble plus à un best of d’actions impressionnantes qu’à une seule et unique descente de Balme à la Clusaz, comme ce que montrait l’opus 2. On se retrouve balancé d’un spot à l’autre sans grande cohérence et on a peut être du mal à s’identifier dans cette descente folle. Beaucoup d’artifices : speed flying, hélicoptère, langues de neige interminables, tunnels de neige surréalistes ont été mis en place pour scotcher le spectateur. Mais tout ceci semble surjoué. One of Those Days 2 était tout aussi travaillé, préparé dans le concept mais le dépouillement du rendu final le rendait beau par sa simplicité et son élégance.

Cependant à n’en pas douter, ce troisième volet plaira au grand public et les vues seront au rendez-vous. Mais ce qui faisait la beauté des deux premiers One of Those Days était la simplicité et le style épuré des edits, sans accessoires, sans bande son, sans artifices, ce qu’on ne retrouve pas dans ce troisième volet. Mais ne nous y trompons pas l’engagement, les tricks et les spots sont recherchés, techniques et souvent époustouflants.

À défaut de faire mieux dans un style simple et efficace, ce troisième volet fera-t-il mieux en terme de vues ?

oftd3-2Un tunel de neige.

oftd3-1Saut par dessus une voile de speed flying

oftd3-3Saut par dessus une course cycliste au Col de l’Iseran

 

Ne manquez rien de l'actu freeski sur ridepark.
Recevez un email régulièrement pour découvrir les nouveaux articles.