Comment choisir ses chaussures de ski

Comment choisir ses chaussures de ski

par Alexis
mis à jour le 23 janvier 2023

Choisir des chaussures de ski est plus difficile que de trouver une bonne paire de skis !

Effectivement les chaussures de ski, mal choisies, s’avéreront désagréables, douloureuses, voire dangereuses pour votre pratique du ski.

Des chaussures trop petites vous feront mal aux pieds et ne vous permettront pas de vous concentrer sur votre style de ski et sur le terrain. En plus de vous serrer les pieds, les chaussures trop petites diminuent la bonne circulation dans vos pieds, vos pieds risquent d’être froids plus rapidement.

Des chaussures trop larges seront dangereuses car vous aurez un mauvais contrôle de vos skis et il sera difficile d’appliquer la technique apprise, parce que vos skis ne répondront pas ou très mal à vos mouvements. J’ai déjà vu des skieurs perdre leur chaussure pendant qu’ils skiaient ! Cela peut être sérieusement dangereux pour vous et pour les autres.

Enfin, si vos chaussures de ski ne sont pas adaptées à la pratique du ski que vous faites, vous aurez bien des problèmes pour vous faire plaisir. Par exemple, des chaussures de randonnée ne sont clairement pas adaptées pour faire du ski freestyle ! Vous risqueriez de les casser au premier saut dans le snowpark (et vous blesser par la même occasion).

Bref, le choix des chaussures n’est pas à prendre à la légère. Skier de longues heures dans des conditions froides doit se faire dans les meilleures conditions pour que vous preniez votre pied ! (jeu de mots validé ?!)

Voir Sommaire

Voici les grandes étapes pour bien choisir vos chaussures de ski :

Choisir des chaussures de ski adaptées à votre pratique

Les chaussures de ski étaient auparavant « un peu toutes les mêmes ». De même la variété de skis n’était pas aussi grande. Avec l’apparition de nouvelles pratiques à part entière, comme le ski freeride ou le ski freestyle, le matériel a évolué. Pas seulement les skis, les chaussures aussi !

Pour vous donner une idée de la différence qu’il existe entre les différents types de chaussures, il est possible de synthétiser les différences les plus frappantes comme suit :

Chaussures de ski pour le freeride / hors-piste

Elles sont étudiées pour aller en hors-piste et dans la poudreuse. Elles ont un flex assez progressif car le terrain en hors-piste est accidenté avec une qualité de neige changeante. Certains modèles ont une position « marche » qui permet de déverrouiller le bas et le haut de la coque pour avoir un plus grand débattement lorsque l’on marche.

Découvrez des exemples de chaussures de ski freeride

Chaussures de ski freestyle / snowpark

Elles sont assez souples pour pouvoir encaisser les coups à la réception des sauts tout en étant confortable et avec une protection ou rembourrage au niveau des orteils pour amortir les impacts violents. Elles se doivent aussi d’être les plus légères possibles pour pouvoir exécuter des figures en se faisant oublier.

Découvrez des exemples de chaussures de ski freestyle

Chaussures de ski de piste « classique »

Ce sont les chaussures standards pour le ski de piste. Elles sont généralement assez versatiles et offrent un bon contrôle et une bonne précision sur piste. Elles disposent de 4 crochets en générales pour une excellente précision et ne sont pas les chaussures les plus légères du marché ! Mais comme dit plus haut, elles ont l’avantage d’être polyvalentes et plutôt bonnes sur tout terrain.

Découvrez des exemples de chaussures de ski de piste

Chaussures de ski de randonnée

Les chaussures de randonnée sont certainement les chaussures les plus spécifiques et sont difficilement adaptables aux autres pratiques du ski. Elles peuvent avoir des points d’attache au niveau de l’avant de la chaussure une position montée et descente.

Si vous ne savez pas quelle est votre pratique dominante ou préférée, vous pouvez utiliser l’assistant pour identifier votre pratique du ski, il vous permettra de vous diriger vers une paire de chaussures adaptée.

Découvrez des exemples de chaussures de ski de randonnée

Découvrez quelle est votre pratique du ski ?
4 /10
4 /10
4 /10
4 /10
4 /10
...
↑ Le résultat fourni est approximatif et ne reflette pas forcément la réalité.
Ce résultat vous est fourni à titre indicatif. Demandez l'avis d'un expert si possible.
Coupe d’une chaussure de ski

La coque extérieure de la chaussure de ski est articulée au niveau de la malléole, afin d’offrir du débattement et de la flexibilité à votre pied.

Les deux parties articulées de la chaussure s’appellent :

  • Le sabot pour la partie basse enveloppant votre pied et votre talon.
  • Le collier qui maintient votre mollet.

Choisir la bonne taille de chaussures de ski

Comme vos chaussures de ville, les chaussures de ski ont des pointures.

Il y a 2 façons de mesurer la taille des chaussures (ou de vos pieds) :

  • Pointure européenne classique (comme les chaussures de ville)
  • Pointure Mondopoint

La pointure classique

Tout comme vos chaussures de tous les jours, les chaussures de ski ont un système de mesure équivalent. Cependant, suivant les marques de chaussures de ski la taille réelle peut varier considérablement. Chez certaines marques un 42 peut être égal à un 43 1/2 chez une autre marque. Dans ce cas, il est judicieux de se pencher sur le système de mesure « Mondopoint ».

Le mondopoint

Le Mondopoint correspond à la longueur de votre pied en centimètres. Simple et efficace. Si votre pied mesure 27 cm, vous faites donc du 27. Il sera plus facile de tester des chaussures de ski de différentes marques et différents modèles en se basant sur votre pointure mondopoint.

Convertisseur pointure mondopoint
43 EU
...
↑ Le résultat fourni est approximatif et ne reflette pas forcément la réalité.
Ce résultat vous est fourni à titre indicatif. Demandez l'avis d'un expert si possible.

La largeur

Il est aussi possible de mesurer la largeur du pied. À l’endroit où votre pied est le plus large. Les chaussures de ski au-delà de la longueur, offre un volume. En fait, il est judicieux de visualiser la chaussure de ski comme un volume disponible pour votre pied. En largeur, en longueur, en hauteur.

Il est ainsi important de comprendre qu’au-delà de la pointure, il faut aussi que vos pieds sont un volume ajusté. La coque entourant le chausson de ski est très rigide. Si vous avez des douleurs aux pieds, ce n’est pas forcément à cause de la longueur. Vous pourriez aussi ressentir des douleurs sur le dessus du pied. Dans ce cas le volume n’est pas suffisant.

  • 100 mm correspond à une largeur étroite
  • 102 mm correspond à une largeur moyenne
  • 104 mm correspond à une largeur large.

Certaines marques sont réputées pour être plus adaptés aux pieds fins, comme la marque de chaussures de ski Lange.

L’épaisseur du chausson

Il est bon de noter que tous les chaussons de chaussures de ski ne se valent pas et ne sont pas aussi confortables, chauds, adaptables les uns que les autres. Dans tous les cas, il est bon de noter que le chausson va se tasser avec le temps et que vous aurez plus de place dans vos chaussures. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle, car pour être précis, il faut être capable de bien sentir ses chaussures.

L’épaisseur des chaussettes

Les chaussettes de ski sont généralement plus épaisses que vos chaussettes de ville. C’est un facteur à prendre en configuration quand vous essayez des chaussures de ski.

Si vous essayez vos chaussures avec des chaussettes fines, votre ressenti sera différent avec des chaussettes épaisses. Vous risquez même de sentir votre pied compressé. Surtout dans des chaussures neuves. Avec le temps les chaussons se tassent et cela devient moins un problème.

Choisir le « flex » de vos chaussures

D’abord, c’est quoi le flex ? Le flex des chaussures de ski est un élément de mesure qui détermine la rigidité et donc la vivacité de la coque de vos chaussures. Un flex de 60 correspond à une chaussure souple tandis qu’un flex de 120 ou 140 correspond à une chaussure rigide, voire très rigide.

Bon à savoir, le flux d’une chaussure de ski va généralement de 60 à 140.

Et oui, toutes les chaussures de ski n’ont pas la même rigidité ! Et le flex est aussi important que la pointure, il faut le choisir en connaissance de cause.

Malheureusement, comme pour d’autres unités de mesure, il n’y a pas de standard établi par toutes les marques. Ainsi, des flex en apparence identique, n’auront en réalité pas la même rigidité d’une marque à l’autre et même d’un modèle de chaussures à l’autre.

Quel flex choisir ?
Niveau de ski
Genre
...
↑ Le résultat fourni est approximatif et ne reflette pas forcément la réalité.
Ce résultat vous est fourni à titre indicatif. Demandez l'avis d'un expert si possible.

Il est bon de savoir de que la rigidité de la coque de vos chaussures est sensible à la température. S’il fait froid, le plastique qui compose la coque aura tendance à se rigidifier.

Évaluer votre niveau de ski

Quel est votre niveau de ski ?
Pistes sur lesquelles vous êtes confiant:
Comment faites-vous vos virages ?
...
↑ Le résultat fourni est approximatif et ne reflette pas forcément la réalité.
Ce résultat vous est fourni à titre indicatif. Demandez l'avis d'un expert si possible.

Essayer les chaussures de ski avant de skier

Essayer vos futures chaussures de ski est clairement le meilleur moyen de se faire une idée objective. Encore faut-il essayer les chaussures dans les bonnes conditions.

Quelques conseils et remarques pour se faire une idée juste de vos « futures » chaussures :

  • Garder les chaussures aux pieds pendant au moins 10 minutes, voire plus
  • Essayer les chaussures debout et non pas assis, car c’est la position dans laquelle vous allez skier !
  • Garder en tête que les chaussures seront plus rigides une fois dehors, dans le froid.
  • Mettre des chaussettes de ski pour essayer vos chaussures. Si vous mettez des chaussettes fines, vous aurez des surprises lors de vos premières descentes. Les chaussettes de ski sont bien plus épaisses.
  • Tester des chaussures à votre taille réelle, pas plus grande, sinon vous perdrez en contrôle pour un gain de confort minime.
  • Tester différent flex d’un même modèle de chaussures pour choisir le flex le plus adapté.
  • Penser à fermer les crochets en position moyenne, ne les laissez pas ouverts.

Idéalement, vous allez essayer votre paire de chaussures en magasin. Mais les magasins de sport ont rarement tous les modèles, tous les flex disponibles. La plupart des marchands en ligne vous permettent de tester la chaussure chez vous et de la renvoyer si elle ne convient pas. Au moins, vous pourrez prendre le temps de bien les essayer, sans la pression d’un vendeur dans votre dos !

La customisation ou les chaussures sur-mesure

La customisation, le bootfitting ou la personnalisation des chaussures s’adressent aux skieurs très réguliers ou aux personnes qui ont des douleurs aux pieds fréquentes.

D’ailleurs si vous pensez que skier fait nécessairement mal aux pieds, ce n’est pas vrai. Il serait d’ailleurs temps de vous pencher sur les solutions « sur-mesure » que proposent certaines marques. Il est possible d’ajuster à ses préférences le chausson, la semelle ou la coque. À vous de voir ce qui est le plus judicieux en fonction de vos besoins et de votre budget !

D’une quarantaine d’euros à plusieurs centaines d’euros, il est possible d’améliorer grandement son confort.

Les différentes parties « personnalisables » d’une chaussure de ski.
La coque contient un chausson amovible qui contient une semelle amovible !

La semelle sur-mesure

Les chaussures de ski sont livrées avec une semelle, en général assez basique, mais qui peut être remplacer par une semelle ergonomique ou une semelle sur-mesure.

La semelle ergonomique ou sur-mesure peut amener beaucoup de confort surtout si votre pied vous fait mal ou est tendu dans le chausson. Si une semelle ergonomique universelle ne vous convient pas, vous pouvez mouler une semelle sur-mesure, ce qui coûte plus cher, mais sera encore plus confortable.

Le chausson sur-mesure

Les chaussons de chaussures de ski sont une pièce à part qu’il est possible de complètement retirée de la coque.

Ce qui est très utile pour les sécher après une grosse journée de ski ! Mais cela offre aussi la possibilité d’adapter le chausson à votre pied. C’est là que peut intervenir un spécialiste appelé bootfitter. Il va modifier le chausson en le chauffant, le déformant, le sculptant pour qu’il s’adapte parfaitement à votre morphologie. C’est un peu le cordonnier de la chaussure de ski.

Il est même possible de changer complètement le chausson par un modèle recommandé par le bootfitter. Le chausson sera compatible avec la coque de votre chaussure de ski et offrira un excellent confort.

Le chausson sur-mesure est évidemment plus onéreux, et peut facilement coûter plusieurs centaines d’euros. Mais si skier est votre métier ou votre passion, cela semble un investissement judicieux.

La coque sur-mesure

La plupart des chaussures récentes sont chauffables en four ! Et oui, cela a pour intérêt de déformer la coque et de l’adapter à votre morphologie. Attention, ne faites pas ça à la maison, vous pouvez aller en magasin spécialisé pour vous faire aider lors de cette manipulation. Il est recommandé de chauffer vos chaussures avant la première utilisation, pour qu’elles se moulent immédiatement à vos pieds.

Partagez
Comment choisir ses skis ?

Comment choisir ses skis ?

Vous voulez sans doute vous lancer à l’assaut des pentes enneigées, mais vous ne savez pas vraiment comment choisir vos armes pour fendre la neige ! Et effectivement ce n’est pas si facile de s’y retrouver face aux centaines de modèles de skis qui sortent chaque saison. Même faire un tour en magasin de ski […]

Les meilleures chaussettes chauffantes de ski

Les meilleures chaussettes chauffantes de ski

Sélection des chaussettes chauffantes de qualité et explication de leur fonctionnement.

Les meilleures chaussettes de ski

Les meilleures chaussettes de ski

Comment bien choisir sa paire de chaussettes de ski et selection de chaussettes pour tout budget.

0