Comment reconnaître un bon skieur ?

Comment reconnaître un bon skieur ?

Alexis - auteur de l'article
Rédigé par Alexis Blondin
dernière mise à jour le 20 août 2023

Vous vous demandez si un skieur qui passe à fond sur la piste est un bon skieur ? Ou alors, si celui-ci qui fait des virages très larges ou très serrés est un excellent skieur ?

La réponse n’est en général pas catégorique, mais il y a tout plein de petits indices qui peuvent, vous aider à identifier un skieur ayant une bonne technique. À l’inverse, on va aussi tentez d’identifier ce qui n’est pas bon de faire si on veut devenir ou si on pense être un « bon skieur ».

Un bon skieur n’a pas forcément les meilleurs skis de piste, il peut avoir des skis vieillots du moment que sa technique est bonne, il s’en sortira !

Voir Sommaire

Le regard et la tête

Il est très important de porter son regard et son champ de vision au loin et non pas regarder ses pieds. Regarder ses skis n’aident pas à mieux skier. Si vous avez besoin de regarder vos skis pour qu’ils ne s’emmêlent pas, alors c’est que vous avez besoin d’encore un peu de pratique. Ne vous inquiétez pas, ça va venir !

La position des bras

Les bras sont importants en ski, ils vous aident à déclencher vos virages grâce au planté de bâton. Ils sont positionnés en avant et non pas le long du corps ou derrière. Lorsque vous skiez vous devriez pouvoir voir vos gants dans votre champ de vision.

Amener les bras en avant vous permet aussi de basculer votre centre de gravité vers l’avant. Ainsi, vous ne subirez plus la pente, le relief, et vous pourrez avoir un contrôle total de vos skis.

C’est une position contre-intuitive pour les débutants, mais vous en comprendrez rapidement les avantages lorsque vous serez un skieur avancé et que vous avez besoin de plus de contrôle dans de fortes pentes.

Position du corps

On dit souvent des débutants qu’ils skient « à cul ». Skier à cul veut dire skier en arrière. Le centre de gravité du skieur est placé sur les talons ou même encore plus en arrière.

C’est une position qui n’est pas souhaitable, car il est difficile de garder le contrôle sur les skis. Dans cette position, vous subissez la piste.

Un bon skieur est capable de ramener son centre de gravité vers l’avant et peut déclencher ses virages avec ses orteils et non pas avec ses mollets ou ses talons !

Il est normal que les skieurs débutants soient plus sur l’arrière, car ils ont plus d’appréhension. En gagnant en confiance et en technique, ils seront capables de graduellement ramener leur centre de gravité vers l’avant.

Enfin, le haut et le bas du corps sont deux parties bien dissociées. Le bon skieur est capable de conserver un buste stable et droit alors que les jambes effectuent le travail d’absorption et de direction des skis. C’est une qualité plus difficile à acquérir.

Si vous observez un skieur descendre dans un champ de bosses en conservant une stature stable : tronc stable et mouvement des genoux vertical et travail des bras rapides et fluides pour le planté de bâtons, alors pas de doute, c’est un bon, voire très bon skieur !

Déclenchement des virages

Un bon skieur est capable de déclencher un virage rapidement, avec un léger coup de bâton au niveau des spatules du ski. Sa prise de carre se fait très tôt également, et le virage s’il est bien effectué ne produit qu’une faible gerbe de neige.

Un skieur qui dérape beaucoup à chaque virage ne contrôle pas ses virages. Cela peut être intentionnel pour pouvoir freiner son allure. Par contre, si chaque virage est glissé / dérapé, il faut que le skieur tente de développer sa technique.

Être capable de déclencher un virage avec la carre en dérapant peu ou pas montre que le skieur maîtrise parfaitement sa direction et peut aussi s’arrêter très rapidement.

Maîtrise de la trajectoire et de la vitesse

Un skieur qui skie vite n’est pas forcément un bon skieur. Comme vu dans les points précédents, si un skieur qui skie vite ne maîtrise pas certaines des techniques abordées avant, n’est à priori pas un skieur technique.

Il est certes capable d’aller vite, ce qui veut dire qu’il n’a pas peur… Mais sait-il s’arrêter rapidement et avec contrôle ? Voilà la vraie question.

Si le skieur qui va vite à son centre de gravité en arrière, il aura peu de contrôle sur sa vitesse et sa direction. Il vaut mieux s’écarter du skieur en question !

Polyvalence sur tout type de terrain

Le « bon skieur » doit aussi savoir skier sur différents types de terrain, différents types de neige et savoir s’adapter à toute circonstance.

Des skieurs spécialistes d’un seul type de terrain / neige peuvent être d’excellents skieurs, mais à mon sens, la polyvalence est un trait important d’un « bon skieur ».

Évaluer votre niveau de ski

Vous pensez être un bon skieur ? Évaluez votre technique sur skis pour découvrir votre niveau !

Quel est votre niveau de ski ?
Pistes sur lesquelles vous êtes confiant:
Comment faites-vous vos virages ?
...
↑ Le résultat fourni est approximatif et ne reflette pas forcément la réalité.
Ce résultat vous est fourni à titre indicatif. Demandez l'avis d'un expert si possible.
Alexis - auteur de l'article
Contenu rédigé par
Alexis Blondin
Rédacteur & Éditeur
Je suis originaire des Alpes, instructeur ski CSIA Niveau 1 et passionné de montagne. J'ai participé à la Coupe de France de ski. Mon expertise s'étend de l'enseignement du ski à l'évaluation de matériel. En savoir plus
La dernière révision de ce contenu date du 20 août 2023.
Partagez

Continuer la lecture

  1. Skis de piste Meilleurs skis de piste 2024
  2. Skis all mountain Les meilleurs skis all mountain 2024
  3. Les différents types de skis Les différents types de skis
  4. Comment savoir si on skie bien ? Évaluer votre technique de ski Comment savoir si on skie bien ? Évaluer votre technique de ski
  5. Passer du snowboard au ski : conseils pour un changement réussi Passer du snowboard au ski : conseils pour un changement réussi
  6. Comment moins se fatiguer en ski ? Comment moins se fatiguer en ski ?
  7. Comment se repérer sur les pistes de ski ? Comment se repérer sur les pistes de ski ?
  8. Quel ski choisir pour un bon skieur ? Quel ski choisir pour un bon skieur ?
  9. C’est quoi le carving en ski ? C’est quoi le carving en ski ?
  10. Quand changer de skis ? Quand changer de skis ?
0