Comment skier avec des skis larges ?

Comment skier avec des skis larges ?

visage de Alexis Alexis

Les skis larges sont en principe des skis de freeride et sont destinés à un usage hors-piste, et si possible dans la poudreuse. Leur grande largeur, au patin notamment, leur permet de mieux flotter à la surface d’une neige profonde. Mais est-ce si facile de skier de skis larges, et surtout comme les skier dans différents types de terrain ?

Sommaire
  1. 1. Skier avec des skis larges sur piste
    1. Sur neige souple
    2. Sur neige dure
    3. Sur neige glacée
  2. 2. Skier avec des skis larges en hors-piste
    1. Sur terrain dégagé
    2. Sur terrain avec obstacle
  3. 3. Skier avec des skis larges en randonnée

Skier avec des skis larges sur piste

Même si les skis larges ne sont pas du tout destinés pour la piste, il est quand même possible de s’en sortir correctement. Car après tout, ce n’est le ski qui fait le skieur !

Sur neige souple

Les skis larges sur neige souple sur piste sont tout à fait utilisables. Par neige souple on entend, neige dans laquelle on peut s’enfoncer légèrement et imprimer une trace franche. Dans ces conditions les skis larges sont assez maniables, et vous permettront de bien vous diriger. Mais ils seront plus longs à faire pivoter et à passer de care à care.

Sur neige dure

Les skis larges sur neige dure, seront beaucoup plus délicats à skier. Ils auront tendance à vous emmener tout droit, et il devient important d’appuyer fort pour imprimer un virage et imposer une direction. Ces conditions ne sont pas recommandées pour un skieur débutant, intermédiaire.

Sur neige glacée

Sur une neige glacée, ou sur de la glace vive, aucun ski ne s’en sort bien. À moins d’être affûté du matin ou de la veille, et d’avoir des cares irréprochables, la glace n’est pas faite pour être skié. Il vaut mieux sortir les patins à glace !

Cela est encore plus valable avec des skis larges. En plus de n’avoir aucune accroche, les skis vont vous emmener droit à l’aval, sans réelle possibilité de réagir rapidement, en raison de la largeur sous patin.

Découvrez Les meilleurs skis freeride du moment

Skier avec des skis larges en hors-piste

Les skis larges sont taillés pour le hors-piste. C’est leur domaine, et c’est dans ces conditions que vous en tirerez le plus grand potentiel.

Sur terrain dégagé

En hors-piste et dans un espace dégagé, les skis larges révéleront tous leurs avantages. Flottaison, stabilité, réactivité. C’est un terrain idéal pour des skis freeride.

Sur terrain avec obstacle

En hors-piste, s’il y a des cailloux et des arbres, alors il faudrait élever votre niveau de concentration et votre justesse technique pour ne pas vous empaler dans un sapin, ou arracher la semelle de vos skis sur un requin (surnom donné aux cailloux qui se cachent juste sous la neige fraîche). Les skis larges sont toujours les meilleurs dans ce terrain accidenté, mais il faudra être vigilant et avoir un niveau technique plutôt bon.

Skier avec des skis larges en randonnée

En ski de randonnée, les skis doivent être légers et pas nécessairement trop larges, justement pour conserver une certainement légèreté et pour pouvoir être maniable à la montée dans les conversions, notamment.

À la descente, les skis larges sont idéals, surtout en neige profonde. Mais faut-il encore se sentir capables de les monter sous les pieds ! Comme souvent en ski de randonnée, tout est une question de compromis !

Skis larges (de freeride) en comparaison de skis droits classiques (des années 1980)

Partagez