Pourquoi skier sans bâtons ?

Pourquoi skier sans bâtons ?

visage de Alexis Alexis

Pour les débutants, les bâtons sont un mystère, tant ils semblent être encombrants et inutiles. Pour les skieurs avancés, ils ne se verraient pas skier sans bâtons, au risque de tomber régulièrement. Enfin pour les freestylers, c’est selon les envies. Voyons si skier sans bâtons est une bonne idée et est adapté à tous les profils de skieurs.

Sommaire
  1. 1. Skier sans bâtons pour le skieur débutant
  2. 2. Skier sans bâtons pour le skieur expérimenté
  3. 3. Skier sans bâtons pour le freestyler
  4. 4. Pour résumer: Le ski sans bâtons

Skier sans bâtons pour le skieur débutant

Lorsqu’on est débutant, on apprend à skier sans bâtons, car leur rôle n’est pas primordial au début de l’apprentissage. Le débutant doit d’abord apprendre à contrôler sa vitesse, sa direction, son équilibre, et cela se traduit essentiellement par une recherche d’équilibre du bas et du haut du corps. Les bâtons ne sont donc pas souhaitables avant que le skieur sache tourner efficacement et soit quasiment capable de skier en parallèle.

Il est donc recommandé pour le skieur débutant de skier sans bâtons !

Skier sans bâtons pour le skieur expérimenté

Passer le stade de débutant, si vous voulez apprendre à skier en parallèle et faire des virages efficaces et de plus en plus courts, il va falloir se munir de bâtons. Bien entendu il est possible de faire des virages courts sans bâtons, c’est même un bon exercice pour dissocier le bas du haut du corps, mais c’est plutôt expérimental. Donc pas à répéter tous les jours.

Le rôle du bâton de ski est donc important, il permet d’enclencher le virage, et d’imprimer un tempo à la conduite de vos virages. C’est une sorte de métronome de la cadence de vos virages. De plus, le planter de bâton devient important dans les pentes raides voire très raides, ou un bon planter permet d’amorcer un virage avec assurance.

Évidemment, si vous êtes un skieur expérimenté et que vous ne voulez pas skier avec des bâtons, c’est votre droit. Mais tout skieur qui passe un minimum de temps à apprendre le rôle et le maniement des bâtons revient jamais en arrière, ou juste occasionnellement, pour le fun.

Skier sans bâtons pour le freestyler

Les skieurs freestyle ont leur propre code et leur propre façon d’approcher la pratique du ski. Les skis sont légèrement différents, les chaussures sont plus souples, les bâtons sont plus courts… ou même inexistants.

Le freestyle comme son nom l’indique est une discipline libre, il n’y a donc pas d’obligation de skier avec des bâtons. Certains freestylers enlèvent leurs bâtons lorsqu’ils sont dans le park et les reprennent dès qu’ils retournent sur les pistes ou hors-piste.

Cela relève plutôt du choix personnel, mais a aussi un avantage. Ne pas avoir de bâtons permet de mieux graber les skis (à pleine main) et peut être moins gênant en réception. Mais parmi les meilleurs freestylers, la plupart ont des bâtons, ou alternent ski avec bâtons et sans bâtons.

Libre à vous donc de choisir ce qu’il vous plaît.

Pour résumer: Le ski sans bâtons

  • Skier sans bâtons est recommandé pour les débutants, qui doivent d’abord bien manier leurs skis avant de se focaliser sur l’usage des bâtons.
  • Pour les skieurs expérimentés, il est vivement recommandé de skier avec des bâtons, ou au moins d’en comprendre le rôle. Skier sans bâtons et possible, mais vous n’aurez jamais le contrôle et la maîtrise d’un skieur avec bâtons.
  • Enfin les freestylers se laissent le choix de skier avec ou sans bâtons, c’est plus une question de préférence que d’efficacité.
Partagez