Les meilleurs pantalons de ski en 2021

Les meilleurs pantalons de ski en 2021

Dans la panoplie du skieur, le pantalon de ski est un élément clé. Tout aussi important que la veste.

Pas seulement pour le style mais aussi et surtout pour passer une journée confortable loin de l’humidité et du froid ambiant. Si vous êtes un nostalgique du ski en jeans des années 1980, passez votre chemin, je ne recommanderai pas de jeans ! Ici, vous trouverez uniquement des pantalons de ski techniques, de marques réputées et ayant la faveur des utilisateurs sur la toile et dans la vraie vie. Bon, si vous y tenez vraiment… voilà des jeans confortables pour skier

Sommaire

Sélection de pantalons de ski qui vont bien !

Je vous invite à compléter votre recherche d′informations sur les produits présentés.
En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.
Vous pouvez en savoir plus à propos de ridepark.

Columbia Bugaboo II

Columbia

Un pantalon d’entrée de gamme par Columbia. La gamme appelée Omnitech est la plus basique que propose la marque. Mais à ce prix-là, le pantalon remplit sa mission de base : vous tenir au chaud en étant pas mouillé trop rapidement. Yeah !

Avantages
  • Prix plancher
  • Simplicité
Inconvénients
  • Finitions moyennes
  • Matière correcte mais pas top pour l'impérméabilité
  • Manque de renfort au niveau du bas des jambes
Critères
Confort
Coupe
Imperméabilité
Respirabilité
Durabilité
Zips & poches
Rapport qualité/prix
Note 3.3/5

Outdoor Research Skyward II Ascentshell

Outdoor Research

Une marque spécialiste qui propose un pantalon technique toute option. Enfin, pas toute option, mais plutôt les options qui vont bien : poches utiles, ventilations sur les côtés, renfort et élasticité tout en garantissant une très bonne imperméabilité. Les fermetures éclair sont bien finies et résistantes. Un pantalon que vous allez pouvoir garder de nombreuses années sans aucun doute.

Avantages
  • Réspirant
  • Waterproof
  • Résistant
Inconvénients
  • Prix un peu élevé
Critères
Confort
Coupe
Imperméabilité
Respirabilité
Durabilité
Zips & poches
Rapport qualité/prix
Note 4.1/5

North Face Freedom

THE NORTH FACE

Voici un pantalon parfait pour skier en station de ski. Tout en ayant un budget limité. On apprécie sa qualité générale malgré un prix raisonnable. Des poches faciles à utiliser sans superflu et un bon système d’aération efficace. Un bon pantalon pour les skieurs occasionnels qui recherchent un minimum de performance !

Avantages
  • prix raisonnable
  • ventilation bien pensée
  • résistant
Inconvénients
  • Plutôt pour une utilisation occasionnelle
Critères
Confort
Coupe
Imperméabilité
Respirabilité
Durabilité
Zips & poches
Rapport qualité/prix
Note 3.7/5

Tableau comparatif des pantalons de ski

Top123
ModèleColumbia Bugaboo IIOutdoor Research Skyward II AscentshellNorth Face Freedom
NomColumbia Bugaboo IIOutdoor Research Skyward II AscentshellNorth Face Freedom
MarqueColumbiaOutdoor ResearchNorth Face
Confort4/5 4/5 5/5
Coupe2/5 4/5 4/5
Imperméabilité3/5 5/5 4/5
Respirabilité3/5 5/5 4/5
Durabilité4/5 4/5 2/5
Zips & poches3/5 4/5 3/5
Rapport qualité/prix4/5 3/5 4/5
Total66/10082/10074/100
Prix€€€€€€€
Points forts
  • Prix plancher
  • Simplicité
  • Réspirant
  • Waterproof
  • Résistant
  • prix raisonnable
  • ventilation bien pensée
  • résistant
Points faibles
  • Finitions moyennes
  • Matière correcte mais pas top pour l'impérméabilité
  • Manque de renfort au niveau du bas des jambes
  • Prix un peu élevé
  • Plutôt pour une utilisation occasionnelle
Voir prix sur Amazon
Voir prix sur Amazon
Voir prix sur Amazon
Comment bien choisir ?

Comment choisir ses pantalons de ski

En fait, choisir un pantalon n’est pas aussi simple qu’on se l’imagine. À moins que vous ne vouliez pas vous poser de questions, à moins que vous soyez OK avec un pantalon basique qui fera l’affaire pour quelques jours. J’imagine que si vous êtes là c’est parce que vous voulez quelques conseils avisés, et quelques recommandations pour investir dans du matériel qui vous fera plusieurs saisons et dans les meilleurs cas une décennie. Oui, oui, c’est possible, j’ai des pantalons de ski qui ont plus de 10 ans et qui ne sont pas encore prêts de céder.

Pantalons classiques ou salopette

Un des tout premiers choix qu’il faut faire : pantalons ou salopette ? C’est une vraie question ! La salopette se traîne une réputation vieillotte et ringarde alors que pour le ski elle présente tout plein d’avantages insoupçonnés.

Salopette

La salopette se trimbale cette image ringarde et pourtant… Son gros avantage c’est qu’elle ne vous lâchera jamais ! Toujours bien accrochée à vos épaules grâce à ces bretelles réglables, elle permet aussi de vous protéger du froid et de la neige au niveau de la taille. Puisque la combinaison (ou salopette) de ski remonte plus haut que la taille. La plupart des modèles arrivent au-dessous de la poitrine ou au moins couvrent le nombril, pour vous donner une idée.

Alors on pense tout de suite au désagrément pour aller aux toilettes. Effectivement ce n’est pas simple, car pour enlever la salopette il faut enlever la veste et parfois la sous-veste, et le sweat… En contrepartie, rappelez-vous que la salopette vous protège de la neige qui vient se glisser entre la veste et le pull lorsque vous tombez, ou posez vos fesses dans la neige.

Pantalons classiques

Les pantalons de ski classiques sont comme leur nom l’indique, tout ce qu’il y a de plus classique. Serrage au niveau de la taille. Avec le risque de se retrouver rempli de neige dans le dos si vous tombez en arrière dans la neige. Disons que ce critère concerne plus les débutants que les experts. Quoique les freestylers de tout niveau se retrouvent régulièrement en contact rapprocher avec la neige, haha. Et il m’est arrivé de remplir ma veste de quelques kilos de neige en réception (approximative) de sauts pas maîtrisés. Dans ces moments-là on aimerait avoir une bonne vieille salopette qui monte bien haut dans le dos et le torse pour pas être humide pour le reste de la journée !

Liberté de mouvement et élasticité

Alors deuxième point important pour bien choisir le pantalon (ou la salopette ou la combinaison) de ski qui vous va, c’est de choisir la bonne taille et la bonne matière.

Sans rentrer dans le détail des matières, les pantalons qui ont une propriété élastique ou semi-élastique offrent un gros plus : avoir des mouvements plus amples et naturels sans se sentir à l’étroit, et sans avoir peur de faire craquer l’entrejambe ! Quand on fait une chute roulé-boulé on ne sait jamais ce qu’il se passe n’y comment ça se finit ! Casser un bâton, faire sauter la fixation, un ski qui se fait la malle, mais aussi se retrouver couvert de neige et découvrir que la neige trouve toujours un moyen de se faufiler pour vous rappeler sa froideur.

Bref, choisir une matière au moins partiellement élastique offre du confort évident et vous permet aussi de choisir des pantalons au style slim sans avoir froid ou se sentir serré.

Donc élasticité et liberté de mouvement vont de pair pour une bonne expérience sur les pistes et hors-pistes aussi.

Imperméabilité

Critère déterminant : l’imperméabilité. Car ce critère définit en grande partie le prix de vos pantalons. Il existe tout un tas de système breveté avec des noms savants pour rendre imperméable vos pantalons. Chaque marque a son petit nom qui claque pour vous vendre du rêve. Bien sûr l’un des plus connus est le Gore-Tex. Autant vous dire, que c’est l’un des meilleurs et que ça marche vraiment ! Comme je vous le disais, de nombreuses marques ont breveté leur propre technologie imperméabilisante / respirante / étanche. Et il est parfois difficile de s’y retrouver. Le Gore-Tex est finalement un bon repère car c’est une marque indépendante, reconnue et utilisée régulièrement par beaucoup de fabricants.

En clair, si vous allez faire du ski de printemps, fin de saison, que vous savez qu’il va faire chaud et beau, le pantalon de ski imperméable n’est pas indispensable. Si vous êtes un skieur de grande classe qui ne tombe absolument jamais : vous n’aurez pas besoin de pantalons imperméables. Si vous ne rentrez pas dans ces deux catégories, alors il va falloir se pencher sérieusement sur un pantalon Gore-Tex ou qui dispose d’une membrane imperméable suffisante pour des activités de neige.

Gore-Tex
logo gore-texGore-Tex est le nom commercial d'une membrane imperméable et respirante développée dans les années 1960 et brevetée en 1969. Cette technologie a été inventée par un certain Wilbert Gore et son Père Robert Gore. Le Gore-Tex est utilisé pour garantir une excellente imperméabilité à la pluie, l'eau ruisselante venant de l'extérieur tout en permettant à la vapeur d'eau (transpiration...) de s'évaporer à travers la membrane. Le Gore-Tex offre donc une excellente respirabilité et un revêtement déperlant de qualité.

Renforts et durabilité

C’est une question bien légitime pour ceux d’entre nous qui comptent utiliser sur le long terme leur pantalon. La durabilité d’un pantalon est souvent proportionnelle au prix que vous êtes prêt à y mettre.

Les pantalons cheap qu’on peut trouver sur les internets ou dans les magasins en dessous de 75 euros ne risquent pas de tenir bien longtemps. Après c’est un calcul… Acheter un pantalon à 50 euros tous les 2 ans, ou investir dans un bon pantalon à 150-200 euros que vous garderez 10 ans et qui vous offrira un bon niveau de confort du premier jour au dernier jour. C’est à vous de voir. Si vous comptez skier au moins 10 jours par saison, optez pour la qualité, vous ne le regretterez pas une seconde.

Ventilations

Des ventilations, mais pour quoi faire ? On veut avoir chaud, pas… froid ! OK, on est d’accord on veut tous avoir bien chaud quand on skie. Mais qui dit être chaud, implique que notre corps transpire. Autant vous dire que vous ne voulez pas non plus que votre pantalon se transforme en sonna. Alors avoir des ventilations qui permettent de réguler la température et laissent s’échapper l’humidité excessive due à la transpiration devient primordial. C’est seulement les jours de grands froids, inférieur à -5 degrés que ventiler et laisser respirer votre peau n’est pas utile. Par contre, pour les restes des jours, ce qui en gros représente 50-75% du temps, vous avez intérêt à évacuer l’humidité des zips de ventilations. Elles se situent en général à l’intérieur des jambes entre l’aine et le genou. Comme d’habitude l’emplacement dépend des modèles de pantalons.

Pendant qu’on parle ventilation, on peut étendre le sujet à la réspirabilité de votre pantalon. Selon la matière des membranes, votre pantalon peut avoir la capacité de laisser échapper un excès d’humidité à l’intérieur tout en protégeant du froid extérieur. Par exemple, le Gore-Tex qui est imperméable. Il n’est pas vraiment conseillé d’utiliser un pantalon étanche. La différence entre étanche et imperméable : étanche ne laisse rien rentré et rien sortir. Imperméable, ne laisse rien rentré, mais permet d’évacuer l’humidité intérieure.

En gros une membrane imperméable est idéale pour la pratique sportive, une membrane étanche est idéale pour des conditions extrêmes comme les cirés de pêcheurs ou pour faire de l’alpinisme / expédition en condition extrême. Bref, ventilation, respirabilité, imperméabilité : vous l’aurez compris tout ça est étroitement lié.

TLDR Si vous savez que vous allez skier dans des conditions peu froides, pensez sérieusement à la ventilation, et mieux à opter pour une membrane respirante. Si vous allez skier au Canada et qu’il fait -20 degrés tous les jours, on va dire que c’est un peu moins utile.

Poches et fermetures éclair

Allons droit à l’essentiel, il n’y a pas besoin d’avoir plus de deux poches dans un pantalon. À moins que vous ayez un usage spécifique, mettre un talkie-walkie dans une poche sur le côté de la cuisse, une Gopro ou n’importe quel accessoire. Dans ce cas-là, vous savez déjà ce dont vous avez besoin. Pour les skieurs en station, ou même freeride et en ski de randonnée, vous n’avez pas besoin de poches superflues sur le pantalon, car ce n’est jamais pratique d’essayer d’accéder à des poches au niveau du genou, ou sur le côté des jambes. J’ai souvent du mal à comprendre pourquoi certaines marques s’acharnent à faire des pantalons avec 10 poches par jambe. J’imagine que c’est juste pour le « style ». Je ne connais personne qui se sert réellement de ces poches plus gênantes qu’autre chose.

En ce qui concerne les poches veillées à ce que les fermetures éclair soient étanches. D’abord parce que c’est un gage de bonne finition et de réflexion d’un produit abouti. Et parce que l’humidité se plaît bien dans ces zones-là. Enfin les fermetures étanches sont plus durables, beaucoup moins de chance de les faire dérailler, d’expérience.

TLDR Deux poches sont suffisantes, comme sur un pantalon classique, et pourquoi pas avoir une mini poche pour y mettre uniquement le passe de ski magnétique.

LE « style »

Voilà un critère bien suggestif. Comme dans la rue, il y a des pantalons slim, larges, baggy, taille haute, basse… Les goûts et les couleurs… Il faut quand même noter que si vous comptez faire du freestyle, on est un peu plus à l’aise pour faire un grab avec des pantalons larges. Si vous vous contentez de skier sur piste à la cool et que vous voulez avoir votre style à vous, et bien il n’y pas trop de recommandations. Prenez la coupe qui vous plaît. La matière est bien plus importante que la coupe de votre pantalon.

Questions fréquemment posées

Vos questions sur les pantalons de ski

Est-ce que tous les pantalons de ski sont « waterproof » ?

Tous les pantalons de ski ne sont pas waterproof. Il faut regarder la qualité des membranes utilisées et voire leur degré de résistance à l’humidité et l’eau. Si vous êtes attachés à avoir un pantalon waterproof, profitez-en pour regarder la réspirabilité du pantalon également.

Est-ce qu’on peut utiliser un pantalon de ski pour faire de la randonnée ?

Il est possible d’utiliser un pantalon de ski pour faire des petites randonnées dans des conditions froides ou enneigées. Mais le pantalon de ski est en général rembourré, assez épais et peut devenir gênant pour des longues randonnées à pied, même en condition hivernale.

Peut-on laver des pantalons de ski ?

Oui, il est possible de laver de pantalons de ski, vérifiez les recommandations fournies par le fabriquant pour ne pas abîmer les membranes imperméables qui sont sensibles à la chaleur ou à l’excès d’eau.

Est-ce que les pantalons de skis doivent être amples ?

Les pantalons de skis amples favorisent les mouvements. On se sent moins à l’étroit. Donc il est préférable d’avoir des pantalons plutôt larges. Si vous faites de la compétition, il faudra se diriger vers des pantalons fins et très près du corps. De même, s’il s’agit d’une question de style, vous pouvez tout à fait prendre des pantalons qui serrent, attention cependant pendant les chutes et les mouvements amples, vous pourriez faire craquer les coutures…