Différence entre ski freestyle et ski freeride

Différence entre ski freestyle et ski freeride

dernière mis à jour le 21 avril 2024
Alexis - auteur de l'article
par Alexis Blondin
Rédacteur & Éditeur
Je suis originaire des Alpes, instructeur ski CSIA Niveau 1 et passionné de montagne. J'ai participé à la Coupe de France de ski. Mon expertise s'étend de l'enseignement du ski à l'évaluation de matériel. En savoir plus

Le ski freestyle et le ski freeride ce n’est pas la même chose ! Même s’ils ne sont pas incompatibles, ils ne se pratiquent pas dans les mêmes conditions et leur finalité est assez différente.
Il s’agit en fait de deux disciplines du ski, deux pratiques différentes qui ont émergé il y a plusieurs décennies déjà, mais qui ont été rendues populaire plus récemment dans les années 1990-2000.

Alexis - auteur sur ridepark
Le ski freestyle consiste en l’exécution de figures aériennes, comme des rotations ou des grabs sur des modules spécifiques (rails, half-pipes, big air) alors que le ski freeride privilégie la descente en terrain non aménagé en hors-piste, avec des pentes abruptes, des barres rocheuses et des obstacles naturels.
ski freestyle
Illustration de matériel de skis freeride et skis freestyle.

Voir Sommaire

Le ski freestyle

Le ski freestyle est une pratique acrobatique du ski. Le skieur va réaliser des figures grâce à des modules en neige. Ces modules sont utilisés pour se propulser dans les airs et réaliser un saut. Le ski freestyle peut également se pratiquer sur des modules posés au sol comme des boxes, des rails ou autres mobiliers urbains permettant de glisser sur la surface de ces éléments ou y adhérer de façon temporaire.

Les snowparks et les freestylers

Le ski freestyle se pratique dans les snowparks que l’on trouve dans la plupart des stations de ski. Le freestyler (le skieur qui pratique le ski freestyle donc) réalise des figures en utilisant les sauts, mais aussi les rails et boxes.

Le freestyler utilisera aussi des mouvements naturels ou des obstacles rencontrés sur la piste pour réaliser des figures, le ski freestyle ne se limite donc pas seulement à un espace délimité comme le snowpark, mais peut se pratiquer partout en montagne ou même sur des rails en pleine ville.

Les figures emblématiques du ski freestyle

La plupart des figures de freestyle consiste en des rotations associées à des grabs. Par exemple un tour sur soi-même sur l’axe vertical est appelé un 360 (ou jadis un hélicoptère). On peut donc facilement deviner le nom des figures, car il représente le nombre de degrés de rotation : un 180 est un demi-tour. Il y a également les rotations dans l’axe horizontal comme le front flip ou back flip (salto avant ou arrière).

Bien sûr, les figures ne se limitent pas à ces seules rotations. Il en existe bien plus. Le grab est l’action de saisir avec la main d’une partie de son ou ses skis, à l’avant à l’arrière ou sous la chaussure.

À noter que certaines figures s’effectuent « en marche arrière », les skis freestyle ont une deuxième spatule à l’arrière des skis.

ski freestyle avec spatule à l'arrière.

Les compétitions de ski freestyle

Les compétitions emblématiques du ski freestyle sont notamment :

540 mute en ski freestyle sequence decomposée.
540 mute grab

Le ski freeride

Le ski freeride consiste à skier en dehors des pistes et en général dans de la neige poudreuse. Si en plus la descente est agrémentée de quelques barres rocheuses à sauter ou de mouvements de terrain propices à quelques sauts, on est en plein dans la pratique freeride.

La pratique du ski freeride

Pour résumer, le ski freeride est du ski hors-piste. Mais le terme ski freeride n’est plus autant utilisé qu’avant car il est un peu fourre-tout et aussi, car la pratique du ski freeride s’est segmentée. Il y a maintenant le ski back country qui est du ski freestyle pratiqué en hors-piste, le ski freeride qui est du pur ski hors-piste sans figures ou peu de figures, le ski de randonnée, qui se pratique nécessairement en dehors des pistes.

Les caractéristiques des skis freeride

Les skis freeride sont plus larges et légèrement plus longs pour offrir une meilleure portance en neige poudreuse.

aspect d'un ski freeride.
Illustration de la différence entre ski freeride et ski freestyle

Les compétitions de ski freeride

La compétition emblématique du ski freeride est le Freeride World Tour, au cours de la saison une trentaine de skieurs est amenée à se comparer sur une demi-douzaine de pentes raides et de neige poudreuse. Les skieurs sont jugés sur leur style, rapidité, fluidité et dans une moindre mesure les sauts.

Ski freeride
Ski freeride
ski freeride
Ski freeride

Le ski backcountry : la fusion entre freestyle et freeride

Le mélange du ski freestyle et du ski freeride a donné naissance au ski backcountry, où les skieurs réalisent des descentes en ski freeride tout en effectuant des figures de ski freestyle.

Une des compétitions de ski backcountry la plus connue est le RedBul Linecatcher.

360 en backcountry
360 en backcountry

Vos commentaires et questions

Je tente de répondre à vos questions dans un délais de 24 heures.

Partagez

Continuer la lecture

  1. illustration de La freerando, c’est quoi ? La freerando, c’est quoi ?
  2. illustration de Qu’est-ce que le freeski ? Qu’est-ce que le freeski ?
  3. illustration de Le Freeride World Tour : la compétition de ski freeride Le Freeride World Tour : la compétition de ski freeride
  4. illustration de Les différents types de skis Les différents types de skis
  5. illustration de Comment débuter en ski freeride ? Comment débuter en ski freeride ?
  6. illustration de Comment bien skier dans la poudreuse ? Comment bien skier dans la poudreuse ?
  7. illustration de Comment augmenter la portance en ski ? Comment augmenter la portance en ski ?
  8. illustration de Comment skier avec des skis larges ? Comment skier avec des skis larges ?
  9. illustration de Peut-on utiliser des skis freeride sur piste ? Peut-on utiliser des skis freeride sur piste ?
  10. illustration de Qu’est-ce que le freeski ? Qu’est-ce que le freeski ?
0