Les meilleurs skis de randonnée 2024

Les meilleurs skis de randonnée 2024

Alexis - auteur de l'article
Rédigé par Alexis Blondin
mis à jour le 22 avril 2024

Choisir des skis de randonnée est une affaire de skieurs passionnés et prêt à fournir de grands efforts pour une belle récompense : un somme enneigé, vierge, loin des foules, et une descente de quelques minutes dont chaque virage fera frissonner le skieur de rando !

En réalité le ski de randonnée n’est pas réservé qu’aux skieurs avancés ! Même un skieur qui sait convenablement skier sur piste peut s’initier et découvrir le ski de randonnée. C’est même recommandé pour découvrir une autre facette du ski. Car non, le ski ne se limite pas seulement aux pistes et aux domaines skiables balisés. Il s’étend en réalité bien au-delà des stations de ski, car la montagne est immense !

Pour vivre ses sensations fortes dans un environnement naturel et unique, il faut le bon équipement. Et il existe évidemment plusieurs façons de pratiquer1 le ski de randonnée, donc tout autant de types de skis de randonnée.

Voir Sommaire

Ma sélection de 6 skis de randonnée
Trier par NoteAnnéePrix

Présentation détaillée des skis de rando

Comment le matériel est choisi ?
  • Expertise et expérience personnelle

    Grâce à mon expérience de nombreuses années de ski et randonnée, la sélection est affinée pour être pertinente et fiable.

  • Tendances du marché et médias

    Je suis les tendances et les recommandations des médias spécialisés pour identifier les produits les plus prometteurs chaque saison.

  • Renouvelé régulièrement

    Une ou deux fois par saison, les informations et les produits sont mis à jour pour être toujours pertinent.

  • Transparence et honnêteté

    Ce guide est rédigé avec transparence, sans préférence pour une marque en particulier. Les produits présentés sont sélectionnés car ils sont pertinants.

  • Critères de notation

    Les critères retenus pour évaluer un ski de rando sont :

    • Montée
    • Descente
    • Rando Polyvalente
    • Freerando
    • Rando performance
    • Rapport qualité/prix

  • Commission et affiliation

    En tant qu′affilié, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. En savoir plus

Blizzard Zero G LT 80

4.3 /5
750 €

Blizzard propose son ski Zero G LT 80, un ski de randonnée remarquablement léger et efficace, adapté à diverses conditions et terrains.

Avec un poids de moins de 1000 grammes par ski, il est conçu pour maximiser l’efficacité en montée sans compromettre les performances en descente.

Sa construction en fibre de carbone assure des descentes performantes, faisant de lui un choix privilégié pour les skieurs alpinistes, guides de montagne et des randonneurs et freerandonneurs réguliers.

Un ski de randonnée très polyvalent, adapté à une large gamme de skieurs, offrant un mélange idéal de légèreté pour l’ascension et de stabilité pour la descente

Points forts

  • Ultra-polyvalent
  • Léger
  • Fiable
  • Stabilité à grande vitesse
  • bonne accroche

Points faibles

  • réservé aux débutants jusqu’à avancés, les experts se tourneront vers des modèles plus spécifiques
  • Pas pour grandes vitesses
Blizzard Zero G LT 80
Tailles disponibles : 164, 171, 178 cm
ekosport
Certaines informations proviennent de blizzard-tecnica.com.
Évaluation de Blizzard Zero G LT 80Représentation sous forme de diagramme des notes obtenues de Blizzard Zero G LT 80 selon les critères d'évaluationMontée 4/5Descente 5/5RandoPolyvalente4/5Freerando5/5Randoperformance3/5Rapportqualité/prix5/5
Mon évaluation 4.3
Ski disponible en 3 tailles
Dimensions du ski Blizzard Zero G LT 80 en 164 cm Informations sur la longueur : 164cm, sur la largeur de la spatule : 94mm, du patin : 80mm et du talon : 108mm. Rayon du ski 20.0 mètres ainsi que le poids : 1940.0 grammes. 164 cm 941.94 kg 80 108 rayon 20.0 m
Dimensions du ski Blizzard Zero G LT 80 en 171 cm Informations sur la longueur : 171cm, sur la largeur de la spatule : 94mm, du patin : 80mm et du talon : 108mm. Rayon du ski 21.0 mètres ainsi que le poids : 2100.0 grammes. 171 cm 942.1 kg 80 108 rayon 21.0 m
Dimensions du ski Blizzard Zero G LT 80 en 178 cm Informations sur la longueur : 178cm, sur la largeur de la spatule : 96mm, du patin : 80mm et du talon : 110mm. Rayon du ski 22.0 mètres ainsi que le poids : 2220.0 grammes. 178 cm 962.22 kg 80 110 rayon 22.0 m

Rossignol Escaper 87 Nano Open

4.2 /5
650 €

Le Rossignol Escaper 87 Nano Open est conçu pour les bons skieurs en quête d’un équipement fiable et agréable sous le pied.

Offrant une grande polyvalence, il assure une glisse stable et sécurisante, permettant à la fois d’engager sérieusement et de progresser techniquement. Son design élégant et sa construction robuste en font le compagnon parfait pour explorer les terrains même délicats en sécurité.

Points forts

  • Facilité
  • Maniabilité
  • Sécurité
  • Bon rapport qualité-prix
Rossignol Escaper 87 Nano Open
Tailles disponibles : 181, 153 cm
ekosport snowleader
Évaluation de Rossignol Escaper 87 Nano OpenReprésentation sous forme de diagramme des notes obtenues de Rossignol Escaper 87 Nano Open selon les critères d'évaluationMontée 4/5Descente 4/5RandoPolyvalente5/5Freerando3/5Randoperformance4/5Rapportqualité/prix5/5
Mon évaluation 4.2
Ski disponible en 2 tailles
Dimensions du ski Rossignol Escaper 87 Nano Open en 181 cm Informations sur la longueur : 181cm, sur la largeur de la spatule : 109mm, du patin : 87mm et du talon : 124mm. Rayon du ski 21.0 mètres ainsi que le poids : 2720.0 grammes. 181 cm 1092.72 kg 87 124 rayon 21.0 m
Dimensions du ski Rossignol Escaper 87 Nano Open en 153 cm Informations sur la longueur : 153cm, sur la largeur de la spatule : 109mm, du patin : 87mm et du talon : 124mm. Rayon du ski 14.0 mètres ainsi que le poids : 2270.0 grammes. 153 cm 1092.27 kg 87 124 rayon 14.0 m

Elan Ripstick Tour 104

4.2 /5
800 €

Le Elan Ripstick Tour 104 est un ski de randonnée joueur et maniable, idéal pour les skieurs intermédiaires à experts légers.

Il offre une bonne flottabilité en poudreuse et permet de faire de belles courbes sur piste. Il est réactif et transmet une bonne énergie grâce à son noyau en bois laminé avec des tubes de carbone. Des renforts en fibre de verre ajoutent un soutien supplémentaire et augmentent la rigidité en torsion.

Points forts

  • Joueur et maniable
  • Bonne flottaison en poudreuse
  • Bonne accroche
  • Réactif

Points faibles

  • Moins adapté pour les skieurs plus lourds
  • Peut être instable à grande vitesse sur neige dure
Elan Ripstick Tour 104
Tailles disponibles : 173, 180 cm
ekosport
Certaines informations proviennent de elanskis.com.
Évaluation de Elan Ripstick Tour 104Représentation sous forme de diagramme des notes obtenues de Elan Ripstick Tour 104 selon les critères d'évaluationMontée 4/5Descente 5/5RandoPolyvalente4/5Freerando3/5Randoperformance5/5Rapportqualité/prix4/5
Mon évaluation 4.2
Ski disponible en 2 tailles
Dimensions du ski Elan Ripstick Tour 104 en 173 cm Informations sur la longueur : 173cm, sur la largeur de la spatule : 122mm, du patin : 104mm et du talon : 128mm. Rayon du ski 21.5 mètres ainsi que le poids : 2990.0 grammes. 173 cm 1222.99 kg 104 128 rayon 21.5 m
Dimensions du ski Elan Ripstick Tour 104 en 180 cm Informations sur la longueur : 180cm, sur la largeur de la spatule : 122mm, du patin : 104mm et du talon : 128mm. Rayon du ski 23.0 mètres ainsi que le poids : 3140.0 grammes. 180 cm 1223.14 kg 104 128 rayon 23.0 m

Dynastar M-tour 99

4.2 /5
840 €

Un bon ski qui vous permet de suivre un bon petit rythme à la montée tout en ne sacrifiant pas le plaisir à la descente. Il offre un poids très respectable pour une telle largeur au patin.


Il n’est pas le compagnon idéal pour des neiges changeantes, mais il se débrouille bien en neige profonde. Bref, c’est un ski qui offre un compromis correct entre montée légère et descente engagé. Avec 99 mm sous le patin il reste un bon hybride et convient bien pour du ski de rando polyvalent mais aussi la freerando. Si vous êtes sûr de skier de la poudreuse profonde tous les jours, alors un ski un peu plus large est conseillé.

Points forts

  • Skis légers
  • Descente agréable
  • Bon en poudreuse

Points faibles

  • prix
  • exigeant sur neige dur et changeante
Dynastar M-tour 99
Tailles disponibles : 170, 186 cm
ekosport
Certaines informations proviennent de dynastar.com.
Évaluation de Dynastar M-tour 99Représentation sous forme de diagramme des notes obtenues de Dynastar M-tour 99 selon les critères d'évaluationMontée 5/5Descente 4/5RandoPolyvalente5/5Freerando4/5Randoperformance3/5Rapportqualité/prix4/5
Mon évaluation 4.2
Ski disponible en 2 tailles
Dimensions du ski Dynastar M-tour 99 en 170 cm Informations sur la longueur : 170cm, sur la largeur de la spatule : 117mm, du patin : 98mm et du talon : 127mm. Rayon du ski 18.0 mètres ainsi que le poids : 2590.0 grammes. 170 cm 1172.59 kg 98 127 rayon 18.0 m
Dimensions du ski Dynastar M-tour 99 en 186 cm Informations sur la longueur : 186cm, sur la largeur de la spatule : 118mm, du patin : 99mm et du talon : 128mm. Rayon du ski 22.0 mètres ainsi que le poids : 2960.0 grammes. 186 cm 1182.96 kg 99 128 rayon 22.0 m

Black Crows Camox Freebird

4 /5
800 €

Considérés comme des skis « mid fat », c’est-à-dire, ni trop large ni trop étroits au patin. Ces skis sont un excellent intermédiaire entre un bon ski de freeride et un ski agréable à faire monter avec des peaux.

Comme dans tout compromis, rien n’est parfait, mais vous aurez un ski polyvalent pour prendre du plaisir à la montée comme à la descente. Black Crows a toujours eu une approche très « freeski », et le créneau de la randonnée et de la freerando correspond pleinement à leur ADN. C’est dans cette gamme qu’ils montrent pleinement leur savoir-faire.

Points forts

  • polyvalence pour tous les types de neige
  • Stable
  • Assez légers
  • Nombreuses tailles disponibles

Points faibles

  • Pas pour de la rando performance
Black Crows Camox Freebird
vidéo
Tailles disponibles : 164, 171, 178, 183, 188 cm
ekosport snowleader amazon.fr
Évaluation de Black Crows Camox FreebirdReprésentation sous forme de diagramme des notes obtenues de Black Crows Camox Freebird selon les critères d'évaluationMontée 4/5Descente 5/5RandoPolyvalente4/5Freerando5/5Randoperformance2/5Rapportqualité/prix4/5
Mon évaluation 4.0
Ski disponible en 5 tailles
Dimensions du ski Black Crows Camox Freebird en 164 cm Informations sur la longueur : 164cm, sur la largeur de la spatule : 112mm, du patin : 95mm et du talon : 134mm. Rayon du ski 17.0 mètres ainsi que le poids : 2690.0 grammes. 164 cm 1122.69 kg 95 134 rayon 17.0 m
Dimensions du ski Black Crows Camox Freebird en 171 cm Informations sur la longueur : 171cm, sur la largeur de la spatule : 113mm, du patin : 95mm et du talon : 134mm. Rayon du ski 17.0 mètres ainsi que le poids : 2830.0 grammes. 171 cm 1132.83 kg 95 134 rayon 17.0 m
Dimensions du ski Black Crows Camox Freebird en 178 cm Informations sur la longueur : 178cm, sur la largeur de la spatule : 114mm, du patin : 95mm et du talon : 136mm. Rayon du ski 17.0 mètres ainsi que le poids : 3040.0 grammes. 178 cm 1143.04 kg 95 136 rayon 17.0 m
Dimensions du ski Black Crows Camox Freebird en 183 cm Informations sur la longueur : 183cm, sur la largeur de la spatule : 115mm, du patin : 95mm et du talon : 136mm. Rayon du ski 17.0 mètres ainsi que le poids : 3120.0 grammes. 183 cm 1153.12 kg 95 136 rayon 17.0 m
Dimensions du ski Black Crows Camox Freebird en 188 cm Informations sur la longueur : 188cm, sur la largeur de la spatule : 116mm, du patin : 95mm et du talon : 136mm. Rayon du ski 17.0 mètres ainsi que le poids : 3220.0 grammes. 188 cm 1163.22 kg 95 136 rayon 17.0 m

Salomon MTN Carbon 96

3.7 /5
730 €

Voici un bon ski de randonnée polyvalent à un prix très raisonnable. Il convient pour tous les niveaux de skieurs. Ne se faisant pas excessivement lourd à la montée, il conserve une certaine souplesse à la descente.

Si vous voulez envoyer du lourd à la descente, il faudra peut-être se tourner vers un ski plus large et moins souple.

Points forts

  • prix abordable
  • poids correct
  • agréable à la descente

Points faibles

  • pour les skieurs intermédiaires et avancés uniquement.
Salomon MTN Carbon 96
Tailles disponibles : 166, 174, 182 cm
ekosport
Certaines informations proviennent de salomon.com.
Évaluation de Salomon MTN Carbon 96Représentation sous forme de diagramme des notes obtenues de Salomon MTN Carbon 96 selon les critères d'évaluationMontée 3/5Descente 4/5RandoPolyvalente5/5Freerando3/5Randoperformance2/5Rapportqualité/prix5/5
Mon évaluation 3.7
Ski disponible en 3 tailles
Dimensions du ski Salomon MTN Carbon 96 en 166 cm Informations sur la longueur : 166cm, sur la largeur de la spatule : 114mm, du patin : 96mm et du talon : 128mm. Rayon du ski 16.0 mètres ainsi que le poids : 2610.0 grammes. 166 cm 1142.61 kg 96 128 rayon 16.0 m
Dimensions du ski Salomon MTN Carbon 96 en 174 cm Informations sur la longueur : 174cm, sur la largeur de la spatule : 115mm, du patin : 96mm et du talon : 129mm. Rayon du ski 18.0 mètres ainsi que le poids : 2900.0 grammes. 174 cm 1152.9 kg 96 129 rayon 18.0 m
Dimensions du ski Salomon MTN Carbon 96 en 182 cm Informations sur la longueur : 182cm, sur la largeur de la spatule : 116mm, du patin : 96mm et du talon : 130mm. Rayon du ski 19.0 mètres ainsi que le poids : 3100.0 grammes. 182 cm 1163.1 kg 96 130 rayon 19.0 m

Tableau comparatif des meilleurs skis de randonnée

Image Blizzard Zero G LT 80 Rossignol Escaper 87 Nano Open Elan Ripstick Tour 104 Dynastar M-tour 99 Black Crows Camox Freebird Salomon MTN Carbon 96
Modèle Blizzard Zero G LT 80 Rossignol Escaper 87 Nano Open Elan Ripstick Tour 104 Dynastar M-tour 99 Black Crows Camox Freebird Salomon MTN Carbon 96
Tailles disponibles 164, 171, 178 cm 181, 153 cm 173, 180 cm 170, 186 cm 164, 171, 178, 183, 188 cm 166, 174, 182 cm
Vidéo - - - -
-
Marque Blizzard Rossignol Elan Dynastar Black Crows Salomon
Année
Prix 750 € 650 € 800 € 840 € 800 € 730 €
Montée
4/5
4/5
4/5
5/5
4/5
3/5
Descente
5/5
4/5
5/5
4/5
5/5
4/5
Rando Polyvalente
4/5
5/5
4/5
5/5
4/5
5/5
Freerando
5/5
3/5
3/5
4/5
5/5
3/5
Rando performance
3/5
4/5
5/5
3/5
2/5
2/5
Rapport qualité/prix
5/5
5/5
4/5
4/5
4/5
5/5
Total
4.3/5
4.2/5
4.2/5
4.2/5
4/5
3.7/5
Points forts
  • Ultra-polyvalent
  • Léger
  • Fiable
  • Stabilité à grande vitesse
  • bonne accroche
  • Facilité
  • Maniabilité
  • Sécurité
  • Bon rapport qualité-prix
  • Joueur et maniable
  • Bonne flottaison en poudreuse
  • Bonne accroche
  • Réactif
  • Skis légers
  • Descente agréable
  • Bon en poudreuse
  • polyvalence pour tous les types de neige
  • Stable
  • Assez légers
  • Nombreuses tailles disponibles
  • prix abordable
  • poids correct
  • agréable à la descente
Points faibles
  • réservé aux débutants jusqu’à avancés, les experts se tourneront vers des modèles plus spécifiques
  • Pas pour grandes vitesses
  • Moins adapté pour les skieurs plus lourds
  • Peut être instable à grande vitesse sur neige dure
  • prix
  • exigeant sur neige dur et changeante
  • Pas pour de la rando performance
  • pour les skieurs intermédiaires et avancés uniquement.
Où acheter

Comment bien choisir ses skis de randonnée ?

Pour choisir de skis de randonnée, il faut d’abord prendre le temps d’identifier plusieurs critères. Le plus important est sans aucun doute votre type de pratique du ski de randonnée. En d’autres termes, quelle est votre approche, et qu’attendez-vous d’une sortie rando et de vos skis de rando. Car aujourd’hui les modèles sont nombreux et ne sont pas tous adaptés à tous les types de pratique.

Votre pratique : Quel randonneur êtes-vous ?

On peut classer en 3 grands groupes distincts, les randonneurs à ski:

Entre le randonneur occasionnel qui a une approche loisir et contemplative de la rando, et le skieur exigeant et compétiteur, il y a une sacrée différente d’approche !

Le randonneur à ski dit classique ou polyvalent : ski de rando classique

Vous êtes débutant, ou même un randonneur régulier. Vous aimez vous faire plaisir à la montée, prendre votre temps s’il y a un beau panorama ou des animaux à observer ? Et vous aimez aussi vous faire une belle descente de ski, bref vous voulez profiter à un rythme tranquille de belles randonnées de ski ? Alors, vous rentrez certainement dans la catégorie de randonneur classique.

Le ski qui correspond à votre profil est le ski de rando polyvalent ou ski classique de randonnée.

Le randonneur de proximité : ski freerando

Vous êtes un habitué des stations de ski et des champs de poudreuse, et vous voulez passer un cap et aller un peu plus haut, un peu plus loin ? En vous écartant un peu de la foule et trouver des pentes vierges ou difficiles d’accès depuis un télésiège, en étant simplement à pied ? Alors vous êtes sans doute un « freerandonneur » ! Une étiquette un peu pompeuse, mais qui s’adresse au randonneur à ski qui est capable de mettre les peaux pour quelques centaines de mètres et pour plusieurs dizaines de minutes… tout ça pour atteindre des pentes où les skieurs en station ne peuvent pas se rendre.

Le ski de randonnée qui correspond à votre profil est le ski de freerando.

Le randonneur engagé ou le ski de rando sportif : ski de rando performance

Vous faites du ski de rando pour faire du dénivelé, et faire plus de 2000 mètres de dénivelé par week-end ne vous fait pas peur, alors c’est vous ! Vous recherchez la performance, et vous voulez tester vos limites, comme si chaque rando était un marathon d’endurance. Bref, j’imagine que vous saviez déjà que vous étiez un skieur de rando sportif, même parfois appelé ski rando alpiniste. Car cela implique bien souvent des gros dénivelés qu’on trouve difficilement ailleurs qu’en se rendant en haute montagne.

On appelle cette pratique du ski de rando : le speed touring, le ski alpinisme, la rando sportive, bref, tout ce qui fait travailler le cardio !

Skieur avec des skis sur le sac à dos en train de remonter une vire neigeuse dans un cadre montagnard et enneigée
Skieur en randonnée qui remonte la pente, avec les skis attachés au sac à dos. • Crédit Photo : ridepark.com

Le poids des skis de rando

Quand on parle de poids, on parle d’un élément clé pour prendre du plaisir en randonnée. J’ai tout de même fait plusieurs saisons avec des skis de randonnée anciens, des fixations à plaque, donc assez lourdes et des chaussures de ski de piste standard. Ça marche, ça se fait, mais il est parfois difficile de suivre le groupe2 ou votre binôme de rando. Surtout sur des gros dénivelés.

Le poids est donc important, et il faut le prendre en compte autant pour la paire de skis, que les fixations et les chaussures ! C’est un tout. Si vous investissez dans des skis légers, mais que vous avez des chaussures lourdes, vous perdez tout intérêt ! Il faut vraiment envisager le pack de ski de randonnée dans son ensemble, et si possible acquérir l’ensemble du matériel en une fois. Ce n’est pas toujours possible, mais c’est de cette façon que vous pourrez investir dans du matériel de randonnée homogène et cohérent. Si vous ne pouvez pas vous le permettre, alors investissez au fur et à mesure, en gardant une ligne directrice : performance ? Freerando ? Rando loisir ?

À titre d’indication, une paire de skis rando polyvalents devrait se situer aux environs de 2.5 kg, voire moins si possible. N’oubliez pas que chaque mètre gravit se fait les skis aux pieds, alors se traîner 100 grammes en plus à chaque pas, ça devient un réel fardeau après 10000 pas !

La largeur au patin

Pour revenir aux notions de base du ski, plus un ski est large au patin plus il sera lent à tourner, mais meilleur sera sa portance en neige poudreuse. En d’autres termes, avoir une bonne largeur en patin permet de se faire des belles descentes dans de la neige poudreuse en ayant une approche freeride, facile à skier et joueuse. De même pour la montée, des skis un peu plus large s’enfonceront moins dans la neige poudreuse, surtout si vous êtes le premier à faire la trace.

Qui dit plus large dit aussi plus lourd, indéniablement. Évidemment, ce critère de largeur au patin s’applique aux skieurs qui veulent se faire plaisir à la descente, il s’agira surtout de ceux qui font de la freerando.

Ainsi, le skieur de freerando a souvent un équipement typé plutôt freeride, avec des fixations à plaque. La largeur au patin est similaire à des skis freeride. Il faut simplement garder en tête que très large égal plus lourd.

Petit point important : S’assurer que les fixations à plaque ont des stop skis suffisamment larges pour être placé sur des skis larges. Ce n’est pas toujours le cas !

De manière générale, un patin allant de 80 mm à 100 mm pour de la freerando semble tout à fait recommandé. Si vous skiez régulièrement dans des bonnes conditions de neige froide et profonde, vous pouvez sans problème équiper des skis freeride de 100 mm et plus. Tout est une question de goût, et surtout d’utilité ! Achetez des skis qui correspondent aux conditions que vous rencontrerez le plus souvent.

Pour des skis de rando polyvalents, un patin de 75 mm à 95 mm semble adapté. Encore une fois, c’est une question de préférence personnelle.

La taille des skis de randonnée

Pourquoi la taille des skis de rando est importante ? Pour plusieurs raisons… Pour gagner du poids, pour pouvoir tourner plus facilement à la descente mais aussi pour pouvoir faire des conversions sans trop de difficulté. Voici quelques cas de figure pour lesquels il est judicieux de se poser des questions sur le poids de vos skis de rando.

En fonction du poids

Il faut choisir la taille de ses skis en fonction de son poids. Si le poids du skieur est en dessus de la moyenne, il peut être judicieux de prendre des skis un peu plus long pour assurer une bonne tenue des skis en toute neige. Des skis trop courts seraient contre productif et auraient un comportement difficilement prédictible.

Pour skis polyvalents

Pour des skis polyvalents, c’est-à-dire pour de la randonnée classique, vous pouvez partir sur des skis de -5 à -15 cm. Pourquoi ? Pour avoir des skis un peu plus légers et donc plus faciles à monter, et puis au passage on gagne en maniabilité, notamment dans les conversions, qui ne se passent pas toujours comme on le souhaite !

Pour skis freerando

Les skis de freerando sont des skis pour descendre plus que pour monter. On ne cherche pas à optimiser le poids ni la performance, en tout cas pas à la montée. Pour faire de la freerando, on peut donc simplement prendre des skis freeride traditionnels. Si on veut se faciliter la montée, on ne les prend pas trop longs ni trop larges. On cherche un compromis entre freeride pur et performance à la montée.

Des skis à sa taille ou un peu plus grands sont un bon choix pour la freerando, car on veut quand même s’amuser à la descente avec une bonne présence en talon et en spatule.

Les marques proposent évidemment des skis dédiés à la freerando, avec un profil et une ligne de côte adaptés à cette pratique.

Pour ski de rando sportif

Si on recherche la performance en montée et faire des chronos, alors il faut des skis à la fois étroits au talon et légers. Pour les rendre encore plus légers, on va cherche à réduire la taille du ski de -10 à -20 cm.

Le type de fixations pour les skis

Il existe deux familles de fixations dominantes dans le monde du ski de randonnée. Les fixations à inserts et les fixations à plaques. Comme vous allez le voir, elles sont clairement différentes par leur fonctionnement, leur mécanisme et les éléments qui les composent.

Fixations à inserts

Les fixations à inserts qui sont parfois appelés low tech ou encore fixations à pin sont des fixations relativement légères et dédiées au ski de randonnée uniquement.

Le fonctionnement est assez simple, deux pins viennent s’insérer à l’avant de la chaussure de ski. Il faut donc des chaussures compatibles pour ce type de fixations.

Elles sont minimalistes afin d’être légère, tout en assurant une sécurité minimum à la montée comme à la descente.

On peut catégoriser les fixations à inserts en 3 grandes familles :

Fixations Ultra light

Ce sont des fixations à inserts, donc, extrêmement minimaliste et comme le nom l’évoque, très légère. La butée avant est très simple, proposant deux pins et un système de verrouillage. La sécurité à la descente est un peu le point noir de ses fixations, qui sont dédiées au ski de rando performance.

Les fixations de ski alpin classique sont conçues pour déchausser en cas de choc provenant de différentes directions. Ceci afin de préserver votre intégrité ! Ne pas se faire une entorse de la cheville ou du genou, ou pire se rompre les ligaments croisés du genou.

La talonnière ne possède pas de cale ou une seule cale de montée. Encore dans une optique de performance et de légèreté.

Fixations low-tech

Toujours des fixations dites à inserts. Elles sont les fixations les plus communes pour le ski de randonnée polyvalent / classique, avec les fixations low-tech hybrides.

Elles possèdent une butée plus solide que les fixations ultra light avec des réglages supplémentaires et un déchaussage plus sécuritaire, en cas d’accident. La talonnière propose souvent 2 à 3 niveaux de cales, pour faciliter la montée. Ces fixations pèsent en moyenne entre 400 et 800 grammes et conviennent bien pour une pratique polyvalente du ski de randonnée.

Fixations low-tech hybrides

Un bon compromis entre légèreté et sécurité.

Plus légères que des fixations de skis alpins classiques, elles assurent une bonne sécurité grâce à une butée pivotante permettant de déchausser la chaussure de l’avant.

Elles proposent aussi plusieurs niveaux de cales sur la butée pour se faciliter la montée. Elles sont relativement similaires aux fixations low-tech, mais leur atout est la sécurité au détriment de la légèreté.

Attention, plusieurs modèles existent avec des technologies différentes comme la Marker Kingpin par exemple.

Il n’y a pas de standard mais une multitude de systèmes et mécanismes tous ingénieux mais tous différents sur certains points.

Ce type de fixations est adapté pour de la rando polyvalente ou de la freerando.

Fixations à plaques

À la différence de toutes les fixations à inserts, ces fixations ne nécessitent pas de chaussures de ski dédié. Une paire de chaussures de ski alpin classique s’adapte sans aucun problème à des fixations à plaques.

À première vue, une fixation à plaque ressemble en tout point à une fixation de ski alpin classique. À ceci près, que l’ensemble de la butée et la talonnière sont montées sur une plaque rigide. Lorsqu’on utilise le ski pour la descente, rien à signaler. Pour la montée par contre, on doit déverrouiller la plaque afin que le talon se libère.

Tout à coup, le ski alpin devient un ski de randonnée, sans avoir à changer le reste du matériel.

Évidemment ce système est beaucoup plus lourd et volumineux que n’importe quelle fixation à inserts. L’utilisation de ces fixations est idéale pour de la freerando. Mais ne vous méprenez pas, elles peuvent aussi faire l’affaire pour des randos plus longues.

Vos questions sur les skis de rando

Quel ski de rando polyvalent ?

Le nombre croissant de pratiquants de ski de randonnée a conduit à l’élargissement des gammes de skis, résultant en l’apparition des skis de rando polyvalents. Ces derniers sont conçus pour les skieurs qui cherchent un équilibre entre performance, confort et plaisir. Jadis orientés vers la performance, les skis de rando polyvalents offrent aujourd’hui une performance respectable à la montée, tout en assurant un confort optimal et de bonnes sensations à la descente.

Le ski de rando polyvalent peut être utilisé de décembre à mai, sur neige dure et en poudreuse, ce qui en fait un équipement de choix pour les randonneurs de tout niveau. Il mesure entre 75 mm et 90 mm au patin, offrant ainsi une portance confortable tout en étant peu encombrant à monter.

Le poids, le type de fixations et les chaussures sont des éléments clés à considérer pour tirer le meilleur parti des skis polyvalents. Pour une sélection de skis de rando polyvalents de haute performance, consulter l’article les meilleurs skis de randonnée.

En savoir plus

Différence entre ski de fond et ski de randonnée

On peut distinguer le ski de randonnée du ski de fond par leurs différences marquantes en termes de matériel et de pratique. Le ski de randonnée nécessite des skis de randonnée, des fixations avec un talon libre pour gravir des dénivelés, et des peaux de phoque pour adhérer à la neige lors de la montée. Il est destiné à la montée de pentes raides, et conduit à une descente similaire au ski alpin sur des pistes non-travaillées.

Le ski de fond, quant à lui, se pratique avec des skis longs et fins dotés d’écailles pour empêcher le glissement en arrière. Il est principalement pratiqué sur des pistes plates ou avec un léger dénivelé, guidées par des « rails ». La descente en ski de fond peut être difficile à contrôler en raison de l’absence de carres et de la cambrure prononcée des skis. Ce sport de plat favorise l’endurance plus que l’exploration.

Au total, ces deux sports de ski ont en commun de glisser sur la neige, mais diffèrent considérablement sur presque tous les autres aspects.

En savoir plus

Quel ski de rando choisir pour débuter ?

La pratique du ski de randonnée nécessite un équipement approprié pour garantir une expérience optimale. Choisir les bons skis est crucial pour les débutants. Les skis de randonnée polyvalents sont recommandés pour démarrer. Ils offrent une combinaison de légèreté pour une ascension confortable et de résistance pour une descente en toute confiance. Trois catégories de skis de randonnée existent; les polyvalents ou classiques, les freerando et les ultra light, qui sont adaptés à différents niveaux d’expertise.

En plus des skis, le choix des fixations est également essentiel. Les fixations à plaques sont recommandées pour le ski freeride, où la descente est plus importante que la montée. Pour du ski de randonnée loin des stations, les fixations à inserts sont préférables. Cependant, ces fixations nécessitent des chaussures de ski spécifiques.

Enfin, les chaussures de ski jouent un rôle crucial. Des chaussures adaptées, offrant deux positions (marche et ski) et compatibles avec les fixations choisies, contribueront à une expérience de ski de randonnée positive.

En savoir plus

Les différents types de fixations de ski de randonnée

Le ski de randonnée nécessite une certaine connaissance du matériel : skis, chaussures, fixations, peaux de phoque, bâtons, couteaux. Boutique spécialisée Ride Park explique que les fixations sont cruciales, bien que leur importance puisse passer inaperçue pour un novice. Divers types sont disponibles pour différents usages.

Les fixations à inserts se fixent aux chaussures de ski à l’aide de deux pointes métalliques. Le choix de chaussure doit se faire en conséquence. Ce système permet un débattement de la chaussure de bas en haut pour la montée en ski de rando.

L’insert ultra light est dédié à la randonnée de performance. Il est minimaliste et offre une sécurité limitée à la descente.

Les fixations low tech sont un standard pour le ski de randonnée. Elles sont plus sécurisées que l’ultra light et adaptées à tout type de terrain.

Les fixations low tech hybrides visent une stabilité et une sécurité accrues à la descente, tout en conservant un poids optimal à la montée.

Les fixations à plaques ont une approche différente : au lieu d’être ancrée à l’avant, l’intégralité de la fixation est solidaire sur une même plaque. Elles sont plus lourdes, mais ne nécessitent pas de chaussures de ski spécifiques. Elles sont idéales pour le freerando ou la randonnée occasionnelle.

En savoir plus

Quel niveau de ski pour faire du ski de randonnée ?

Le ski de randonnée est un sport exigeant et nécessite un certain niveau de compétence. Il est nécessaire de savoir évaluer les conditions météorologiques, le terrain et de prendre les décisions appropriées. Il est important de faire un choix éclairé sur le type de randonnée en fonction de l’expérience de ski. Les conditions de ski peuvent varier de pistes tranquilles avec de la neige compacte à des zones où les avalanches sont fréquentes. La sécurité est primordiale, donc un terrain sûr, un appareil de recherche de victimes d’avalanches, partir en groupe et des conditions météorologiques stables sont essentiels.

Le candidat idéal pour le ski de randonnée est une piste balisée proche d’une station de ski. Un guide de montagne peut apporter de l’expertise pour minimiser les risques. Le ski de randonnée nécessite un niveau de ski alpin décent. Les conditions de ski changent constamment, donc être capable de s’adapter est crucial pour le ski de randonnée.

Il est nécessaire d’avoir un bon niveau de condition physique pour le ski de randonnée. Il s’agit d’un sport d’endurance, le trekking peut durer des heures. Des exercices d’endurance comme la course à pied, le vélo et la randonnée sont bénéfiques pour la préparation physique. Pour résumer, le ski de randonnée nécessite un certain niveau de ski, d’adaptabilité, d’endurance et un équipement de sécurité adéquat.

En savoir plus

La freerando, c’est quoi ?

La freerando, contraction de freeride et randonnée, est une discipline qui découle de la volonté de skieurs de pouvoir accéder à des pentes de neige vierge faciles d’accès, tout en gardant le plaisir d’une descente engagée, loin des pistes traditionnelles. Concept marketing lancé par des marques de skis, la freerando permet de cibler une pratique précise sans pour autant créer un nouveau type de skis. Elle est considérée comme une pratique simplifiée du ski de randonnée et gagne en popularité.

Le matériel nécessaire à la freerando comprend des skis de freerando, des chaussures de ski robustes et légères avec une position de marche, des fixations dédiées à la montée, des peaux de phoque pour monter plus facilement, des bâtons télescopiques, et un éventuel kit de sécurité en cas d’avalanche. Toutefois, la véritable distinction se fait au niveau de la performance du matériel, en termes de légèreté, de résistance et de profil des skis.

Au final, la freerando donne accès à de nouvelles sensations de liberté, de facilité et d’exploration des grands espaces, des valeurs qui gagnent en importance dans la société d’aujourd’hui. Si cette discipline est une mode passagère ou non, seul l’avenir le dira.

En savoir plus

Pourquoi ne pas acheter des skis de randonnée ?

Je ne vous recommande pas d’acheter des skis de rando, si vous n’avez pas au moins essayer une fois de faire une sortie en randonnée.

Idéalement faites-vous prêter du matériel ou louez une paire de skis. Ce n’est pas vraiment important si ce ne sont pas les meilleurs skis de rando, ou si les chaussures ou les fixations ne sont pas exactement à votre taille. Le plus important c’est de sentir capable de faire du dénivelé, d’avoir une certaine endurance, ou d’avoir envie de se dépenser dans un milieu froid et parfois hostile.

Il faut aussi aimer progresser lentement et pendant plusieurs heures, à la montée dans des terrains vierges ou peu fréquentés. Et d’avoir des descentes très courtes, souvent dans une neige très changeante.

Voilà, essayez de sentir ce qu’est une sortie en ski de rando, avant d’investir dans du matos. Car à part la sensation et la technique à la descente pendant quelques minutes, le ski de rando n’a pas grand rapport avec le ski de piste lorsqu’on prend l’expérience dans son ensemble.

Références & sources

  1. plusieurs façons de pratiquer le ski de rando
  2. Évoluer en groupe en ski de rando
Alexis - auteur de l'article
Contenu rédigé par
Alexis Blondin
Rédacteur & Éditeur
Je suis originaire des Alpes, instructeur ski CSIA Niveau 1 et passionné de montagne. J'ai participé à la Coupe de France de ski. Mon expertise s'étend de l'enseignement du ski à l'évaluation de matériel. En savoir plus

Vos commentaires et questions

Je tente de répondre à vos questions dans un délais de 24 heures.
  1. Jean-phi
    Jean-phi
    18 février 2024

    Ok pour les skis de rando. Mais c’est quoi tes recommandations pour les fixations de ski rando.
    J’aimerais avoir une paire pour faire de la rando mais aussi faire des journées en station sur les pistes. Les fixations à plaques semblent bien mais elles sont pas trop lourdes ? Merci de ton éclairage.

    1. Alexis
      Alexis Rédacteur
      18 février 2024

      Salut Jean Phi,
      pour l’utilisation que tu décris, les fixations à plaques sont effectivement celles qu’il te faut.
      Elles sont évidemment beaucoup plus lourdes que les autres fixations low tech qui sont-elles bien plus performantes et optimisées pour la montée.
      Les fixations à plaques sont un élément d’assurance que tes fixations vont tenir le choc pour du ski en station, tu pourras appuyer sans crainte ou presque.
      Tu peux aussi éventuellement considérer l’achat de fixations dites hybrides, comme celle de chez Salomon.
      Je t’invite à lire l’article sur les différentes fixations de ski de rando.

Partagez

Continuer la lecture

  1. Skis freeride Les meilleurs skis freeride 2024
  2. Skis all mountain Les meilleurs skis all mountain 2024
  3. Sacs à dos de ski Les meilleurs sacs à dos de ski
  4. Quel ski de rando polyvalent ? Quel ski de rando polyvalent ?
  5. Différence entre ski de fond et ski de randonnée Différence entre ski de fond et ski de randonnée
  6. Quel ski de rando choisir pour débuter ? Quel ski de rando choisir pour débuter ?
  7. Les différents types de fixations de ski de randonnée Les différents types de fixations de ski de randonnée
  8. Quel niveau de ski pour faire du ski de randonnée ? Quel niveau de ski pour faire du ski de randonnée ?
  9. La freerando, c’est quoi ? La freerando, c’est quoi ?
0
segment choisi :
0%