Comment choisir ses skis débutant ?

Comment choisir ses skis débutant ?

visage de Alexis Alexis

Vous allez découvrir le ski bientôt ou bien vous avez quelques heures de ski dans les jambes et vous avez besoin de choisir les bons skis pour commencer ?

Ce n’est pas évident de savoir quels skis sont adaptés aux débutants. Les gammes de skis sont toujours très étendues et il est difficile pour le skieur débutant de s’y retrouver.

Sommaire
  1. 1. La taille de vos skis débutants
  2. 2. La largeur de vos skis
  3. 3. Le rayon de courbe
  4. 4. La souplesse des skis
  5. 5. Votre objectif d’évolution

La taille de vos skis débutants

C’est le critère primordial pour des skis débutants.

La longueur des skis sera le facteur le plus déterminant. Effectivement plus un ski est long, plus il demande d’énergie et de force pour le tourner. Plus un ski est court plus il est simple à faire pivoter et à manier.

Imaginez vous skier avec des skis de 2 mètres 50, ou skier avec des skis pour enfants… Si vous visualisez la situation, il semble évident que les skis courts seront plus maniables, moins lourds et donc plus simples à skier pour un nouveau skieur.

Même quelques centimètres en moins affectent beaucoup la maniabilité d’un ski.

Pour un débutant, on recommande donc de prendre des skis plus courts que la taille du skieur. Jusqu’à 30 centimètres plus courts que la taille d’un skieur adulte.

Des skis courts sont idéals pour débuter car ils seront moins lourds, moins encombrants et moins effrayants que des skis imposants et trop longs.

La largeur de vos skis

La largeur des skis est importante pour avoir une bonne stabilité. Plus un ski est large plus il est stable, mais devient aussi plus difficile à tourner. Il faut trouver un compromis entre stabilité et maniabilité.

Ne vous focalisez pas sur ce point, ce n’est pas le plus important pour un skieur débutant. Soyez tout de même conscient que des skis larges au patin (c’est-à-dire sous la chaussure de ski) seront assez patauds et lents à tourner dans les virages.

Le rayon de courbe

Il s’agit d’une valeur mathématique qui définit si le ski peut tourner rapidement ou lentement. Les lignes de cotes d’un ski donnent un rayon théorique d’un virage. Pour un débutant on optera pour un rayon de courbe court pour pouvoir tourner rapidement et ne pas se laisser embarquer tout droit.

La souplesse des skis

Pour le débutant, les skis peuvent être très souples pour pardonner les erreurs de placement, les petites fautes de carre ou les déséquilibres avant et arrière.

À l’inverse les skis rigides peuvent supporter de gros impacts et de grandes vitesses, mais pour le débutant, ce n’est évidemment pas une priorité !

On va donc opter pour une grande souplesse pour prendre du plaisir tout en progressant.

Votre objectif d’évolution

Enfin, choisir des skis pour débutant n’est pas si difficile. Les marques proposent des gammes de skis débutants souvent appelés « skis loisir » ou « skis polyvalents« .

Ce sont des skis « découverte » qui vous conviendront pour vos premiers virages. Si vous savez que vous allez skier régulièrement et que vous allez progresser rapidement, parce que vous faites d’autres sports (roller, snowboard, skate, vélo), alors pensez à vos futurs skis ! Car les skis débutants vont rapidement montrer leurs limites, et vous allez être freiné dans votre progression.

Si vous êtes confiants, vous pouvez partir sur des skis intermédiaires, et louer des skis débutants pour vos premières heures de ski.

Dans tous les cas, les skis débutants restent des skis amusants sur pistes à faible dénivelé, ils ne sont pas faits pour sortir en poudreuse évidemment. Pour cela il y a les skis all mountain ou encore les skis freeride. Mais ces types de ski ne sont pas destinés aux skieurs débutants !

Les critères pour des skis débutant :

  • Taille des skis : plus courts, plus facile à manier
  • Largeur des skis : moyen pour être stable et facile à pivoter
  • Le rayon des skis : plus courts pour tourner plus facilement
  • Souplesse des skis : pour pardonner les déséquilibres
  • Capacité de progression

Partagez